12/09/2007

 

« Le Dr Hildebrandt, qui se consacre à la reproduction de cette espèce en péril, vit son métier comme un sacerdoce. Il n’y a pas de sot métier.Mais masturber des éléphants au nom de la science n’est pas de tout repos. L’expert Thomas Hildebrandt, en fait la dure expérience tous les jours.Il s’est même retrouvé avec un œil au beurre noir à la suite d’une manipulation malheureuse. Une simple caresse suffit à mettre le pachyderme dans tous ses états.En érection, son pénis atteint 1,50m.« Ses mouvements d’avant en arrière sont si puissants que vous n’arrivez pas à tenir sur vos jambes » note l’expert allemand de réputation internationale qui s’est attelé à une noble mission : aider une espèce en voie d’extinction à se reproduire. En ce moment par exemple, la profession de masturbateur consiste à faire s’accoupler à distance Jackson et Christy, deux éléphants qui logent dans des zoos à 2.000 km l’un de l’autre. Une tâche qui exige du doigté (sic) : une manipulation de Jackson produit 30 cl de sperme, qu’il faut ensuite acheminer à l’autre bout des Etats-Unis pour procéder à une insémination artificielle qui ne marche même pas à tous les coups. Le Dr Hildebrandt vit ce travail de reproduction assistée comme un sacerdoce.« L’homme est responsable de l’annihilation des espèces : il doit maintenant trouver des méthodes ingénieuses pour les sauver », affirme-t-il. C’est pour la bonne cause ! »   

Aaaaaah, je vous ai vu arriver en courant avec un tel titre hein ?

Non, non, ne niez pas … et pourtant !

 

Cet article, gentiment envoyé par un de mes amis et paru semble-t-il dans le Point, me laisse néanmoins pantoise.

 

Et il est exact qu’il n’y a pas de sot métier … mais je serais curieuse de savoir ce que les enfants de cet expert mettaient comme profession de leur papa lorsqu’ils devaient remplir la petite fiche signalétique de l’école en début d’année scolaire…

 

Et il me vient une autre réflexion : heureusement que les souris ne sont pas en voie d’extinction !

 

Mesdames et messieurs qui vous plaignez parfois de votre métier, prenez-en de la « petite » graine !

 

12:00 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.