08/03/2007

AU SECOURS, JE VAIS CRAQUER !!!!!

a

Il y a ceux qui suivent et puis ceux qui ne suivent pas !

Pas grave !

Je m’en vais de ce pas vous faire un récapitulatif par le menu des différentes passes du Récalcitrant qui ne manque décidément pas de ressources pour me laisser pantoise et complètement ahurie devant tant de diversités dans son désir de se démarquer.

 

Il y a d’abord eu le passage Gothique vers l’âge de 14-15 ans.

Vêtements plus noirs que cela vous mouriez avec déjà le pantalon sous les fesses, tee-shirts ignobles, déformés et le plus souvent ornés de têtes de morts, long manteau en cuir noir, combat shoes et début de la fuite face à un coiffeur.

 

Ensuite, nous avons lentement mais sûrement dérivé vers le Satanisme.

Si la tenue vestimentaire restait plus ou moins la même, par contre la décoration de sa chambre a subitement changé du tout au tout.

Etalage sur tous les murs de photos de morts dans leur cercueil …

Bon, j’admets bien volontiers qu’il était largement temps de passer à autre chose que Mickey ou encore Dark Vador mais là, j’avais un peu de mal.

 

Toujours autant de rejet par rapport aux ciseaux du coiffeur et apparition de « Pipette ».

Vous vous souvenez de Pipette ? … la première girlfriend du Récalcitrant ?

 

Allez, je vous fais un bref rappel, rien que pour le plaisir :

 

« Mon fils est rentré chez son père avec un… boudin.

 

Le cheveu plat et pas franchement net, l’œil triste, la démarche traînante, le maquillage qui coule.

Pardon ? Il ne coule pas ? C’est normal tout ce noir autour des yeux ?

Ah bon !  Tiens, j’ai dû louper une étape. Excuse-moi mon chéri.

Et le jeans taille hyper basse pour un boudin, j’ai quand même des doutes.

Que je n’ai pas le ventre super plat après deux grossesses, personne ne pourrait me le reprocher.

Mais chez la demoiselle, cela frise le surréalisme.

 

Attendez, je reprends : le cheveu plat, le maquillage qui coule… vous revenez de la piscine et elle a oublié d’enlever sa bouée ou quoi ?

Elle est comique la pipette !

Ce n’est pas une pipette mais un piercing ? Okééééééééé !

Elle en a ailleurs aussi ?

Dans la langue ! Oui. C’est une excellente idée ça.

Tant qu’on y est, un petit tatouage également pour parachever l’oeuvre ?

Non !

Aaaaaaaaaaaah, mais elle est bien cette petite finalement.

Et elle s’appelle comment cette fraîche jeune fille ?

Maïté !

Stooooooooop ! »

 

Mais rassurez-vous, Pipette a très vite été virée au profit d’une certaine Melle Shrek encore plus, comment dire … « typée » ?

Oui, on peut dire cela !

Et très rapidement écartée également … ouf !

Voilà, ça, c’est fait.

 

Du satanisme, nous avons glissé vers l’anarchisme / communisme … ???

Plutôt antinomique, je vous l’accorde mais je demeurais toujours placide.

 

Et enfin, une  nouvelle poulette, relativement dans les rangs (à mes yeux bien entendu) est apparue, calmant tous les principes politico-idéalistes de l’ado, l’influençant de surcroît quant à ses choix vestimentaires … de la couleur apparaissait enfin.

 

Pour la chevelure par contre, là rien ne changeait si ce n’est que tout poussait encore et encore mais il faut rester patient.

 

Patiente, je le suis restée !

Et, grande victoire, il a coupé ses cheveux suite au départ précipité de la poulette vers d’autres horizons.

 

Il était si beau mon fils !

Mais beau !

 

Je pavanais, limite avec l’envie de faire la roue du paon, emplie de bonheur et de fierté devant une telle réussite.

 

Cela a duré moins d’un mois, je vous le promets, moins d’un mois…

 

Il est rentré hier avec une crête sur la tête.

 

Non, on ne rit pas, merci … et encore, nous avons une chance relative puisqu’il ne l’a pas encore teintée en bleu ou rouge.

 

Je replie illico mon appendice de paon et me transforme en autruche, la tête dans le sol !

 

Allons-nous vers un come back de l’ère punk ?

Au secours, au secours !

 

 

09:55 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.