12/01/2007

FAITES DES ENFANTS !

 
a

 

Je ne vous apprendrai rien, certaines situations relèvent de l’incontestabilité.

 

C’est un peu comme la loi de Murphy qui dit qu’une tartine de beurre tombe toujours du côté beurré.

Sinon, c’est que le beurre a été mis du mauvais côté.

Et cette loi s’applique aussi aux tartines de confiture du reste.

 

Vous me suivez ?

 

Bon ! Je vois que vous êtes attentifs et je m’en réjouis.

 

Une autre loi : tout belge en voiture, dès qu’il pleut, ne trouve plus la seconde vitesse et traîne comme un escargot au printemps revenu, provoquant des embouteillages monstrueux.

 

Et je ne vous explique pas quand il se met à neiger, c’est un véritable poème –que dis-je – un cauchemar.

 

Tout ceci pour cela …

 

Toujours pour ceux qui suivent ma petite biographie « bloguesque », vous n’êtes donc pas sans savoir que mon dubitatif élève dans notre petite maisonnette deux serpents.

 

Et au passage, sachez qu’ils vont bien – vous avez du reste leur bonjour.

 

Mais rassurez-vous, ces gentils ophidiens ne sortent pas de leur terrarium.

Par contre, il leur faut un taux d’humidité et de chaleur constant.

Et pour se faire, les terrariums sont équipés de lampes spéciales.

Tellement spéciales qu’il est inutile d’essayer le Tom & Co du coin.

 

Et, vraiment l’année commence mal, certaines ampoules ont rendu l’âme.

 

Horreur : le dubitatif s’énerve et quand il a une idée en tête, il ne l’a vraiment pas ailleurs … « Maman, il faut absolument aller en acheter de nouvelles »

 

Petite étude géographique de la Belgique : les magasins spécialisés en reptiles les plus proches de chez moi sont situés soit à Binche soit à Strombeek Bever.

 

Pour votre info, il y a encore peu, j’étais blonde – ce qui n’est plus le cas – et même si je n’ai pas encore récupéré toutes mes facultés, j’y travaille d’arrache pied.

 

Nous optons donc pour les faubourgs de Bruxelles et attaquons le ring, en fin de journée, un jour de pluie.

 

Vous suivez toujours ?

 

2 heures, montre en main, pour remplir cette mission surréaliste avec une Marivic quelque peu crispée, qui se tape les bouchons, se trompe de route, se fait engueuler au téléphone par le récalcitrant qui, entre temps, est trempé devant la porte close de la maison sans sa clé …

 

Faites des enfants !

 

Le dubitatif quant à lui, se racrapote comme il peut sous la boîte à gants, se rendant compte que sa mamounette va exploser mais que c’est aussi par amour qu’elle fait cela pour lui.

 

3 ampoules … 77 euros !

J’étais folle de joie.

 

De retour à la maison, j’avais le regard assassin, le cheveu hirsute, la tension au maximum, mais quand j’ai vu l’étincelle de bonheur frôlant les 100 watts dans les yeux du dubitatif … j’ai su que je n’avais pas fait tout cela pour rien non plus.

 

Qu’est ce que l’on peut les aimer ces sales gosses !

Hein ?

 

10:44 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Restons factuels, veux-tu... 1. Tu n'es plus blonde ? Triste... vraiment... J'ai un de mes textes qui ne vaut plus rien maintenant (le petit chaperon noir...)
2. T'as gardé intacte ta tendresse pour tes mouflets... C'est génial et ça fait du bien, le jour où tous les imb... se souwaitent, à qui mieux mieux, des "bonnes Saint-V" alors qu'ils n'ont pas mis le bout de l'ongle d'un orteil à l'UL...

Surtout, ne bouge pas (l'Hérésie !), reste comme ça, laisse-moi prendre une photo ! T'es géniale !

Écrit par : Guglielmo | 14/02/2007

Les commentaires sont fermés.