20/10/2006

LE GRAND SAUT POUR 5 EUROS

 

a

 

Je savais qu’il fumait des pétards.

Je le voyais changer depuis quelques jours.

Je me doutais qu’il y avait autre chose.

Hier soir, il m’a dit qu’il prenait aussi des amphétamines.

Je lui ai demandé combien coûtait un comprimé.

Il m’a dit : « 5 euros » !

Je lui ai tendu 5 euros en lui demandant de m’en acheter un.

Il a eu l’air abasourdi.

Je lui ai expliqué que je voulais ressentir la même chose que lui et que donc, j’avais, moi aussi le droit d’en prendre.

Il a refusé.

Je lui ai dit que s’il ne m’en ramenait pas, j’irais moi-même en acheter.

Et aussi que je prendrais cette crasse devant lui et que je comptais sur lui pour appeler le 100 si cela tournait au vinaigre.

Il était complètement déboussolé.

Va-t-il m’en ramener ?

Je ne sais pas.

Mais il sait aussi que je suis capable de le faire, par bravade et pour lui prouver à quel point il est con !

Tu es vraiment con mon amour, mon récalcitrant !

Mais tu ne vas pas gagner sur ce coup-là.

Foi de chieuse de mère !

 

15:43 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

De la psychologie appliquée ? Lampe au néon a dit: "La meilleure défense, c'est l'attaque !"...

C'est fou ce que l'amour des gosses peut pousser à faire, non ?

Écrit par : Guglielmo | 23/10/2006

Bravo pour cette réaction... Mais ne vas pas jusqu'au bout, ça peut être dangereux

Écrit par : Patrick | 23/10/2006

bonjour merveilleuse journée a toi...

COEURDENFANT
http://coeurdenfant.skynetblogs.be

Écrit par : COEURDENFANT | 05/11/2006

Oui mais ta boîte mails est pleine, message refusé ...faudrait nettoyer ou demander à qui tu sais....
Bonne soirée

Écrit par : aline | 11/11/2006

Les commentaires sont fermés.