16/09/2006

DE TOUTE FACON, JE FAIS CE QUE JE VEUX!

 

Vous vous levez un matin, pleine de jolis doutes, vous attrapez le Prédictor de service … et vous descendez dans la cuisine, l’œil humide et les mains déjà protectrices sur votre ventre pour embrasser le futur papa qui ne capte pas tout de suite que sa vie va changer du tout au tout dans 9 mois, trop concentré qu’il est, le bougre, à touiller dans son café.

 

Remarquez, personnellement, j’ai expédié la mission en 8 mois et de toute façon, je fais ce que je veux !

 

Ce détail juste pour vous expliquer ce qui va suivre.

 

Jour J … et ledit bougre rentre du bureau après un lunch d’affaires bien arrosé – il ne pouvait pas anticiper, je vous l’accorde !

C’est là que démarrent les signes annonciateurs de l’arrivée du héros du jour … et de votre vie aussi mais ça, c’est une autre histoire.

 

Chéri ? Allo ! Terre appelle lune … Bon, je ne vois plus qu’un mince quartier là – va falloir agir autrement.

 

Allo ? Suis-je bien chez le Dr X ? Il est là ? Non ?

Le connaissant, je sais où il est et je doute qu’il ne boive que de l’eau.

 

Les enfants, on n’est pas vraiment aidé sur ce coup-là.

 

Première étape : conseiller fermement au papa de se brancher une perf d’Alka dans le bras pour palier la solide gueule de bois qu’il risque de se taper à très court terme.

 

Deuxième étape : se rendre à l’hosto et bouffer l’oreiller bien obligeamment fourni par l’infirmière parce que les contractions s’intensifient et que vous préférez retarder actuellement l’arrivée de l’anesthésiste.

 

Troisième étape : tenir le coup le plus longtemps possible histoire que l’Alka fasse son effet et que le digne papa récupère un minimum de ses capacités afin de ne pas offrir à son rejeton un visage en équerre à la sortie des artistes.

 

Quatrième étape : quand enfin tout le monde est prêt … (je vous signale au demeurant que moi, j’ai passé toute la nuit à être prête mais bon … ) lancer les opérations et mettre au monde le futur ado.

 

Et je vais vous dire, la meilleure dans tout ceci : c’est l’air triomphateur du papa qui « gsm » à toute la petite famille que tout c’est super bien passé et que finalement, accoucher n’est pas si compliqué que cela !

 

Elle n’est pas belle la vie ? Mais oui !

 

… c’était il y a exactement 17 ans.

Bel anniversaire à toi mon fils chéri, mon récalcitrant !

 

Maman

 

00:05 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Ah bon ? Il y avait des GSM il y a 17 ans ? Faudrait que tu m'expliques ! Bon w-e à toi !

Écrit par : Quadragénaire | 17/09/2006

Les commentaires sont fermés.