23/08/2006

LA DINETTE DE TITI

 

 

Je suis persuadée que, tout comme moi, vous n’avez pu échapper un jour ou l’autre aux pubs pour les collections Atlas, pour ne citer qu’elles.

 

Magnifiques !

 

Vous auriez pu vous constituer la collection des fèves de la galette des Rois : les familles chats, chiens, papillons, coqs et j’en passe.

 

Il y a aussi eu la collection d’éventails « peints à la main » (et si vous ne croyez pas celle-là, je vous en raconterai une autre …), la collection soldats de plomb, ou encore Passion Citroën …

 

Il y en a donc pour tous les goûts et pour toutes les couleurs.

 

J’ai eu la chance d’avoir des enfants qui n’ont jamais mordu à cet hameçon, si ce n’est quand même mon dubitatif qui, à son époque égyptologue, m’a obligée à lui acheter tous les mois la pyramide, le sphinx, l’œil d’Horus …

Il faut quand même savoir que le premier cadeau vous revient à 1,50 euros mais qu’au fur et à mesure de la collection, les prix augmentent de manière exorbitante.

Et comme j’avais promis à cet enfant de lui faire ce cadeau, je me suis littéralement ruinée à ce petit jeu.

Mais une promesse reste une promesse.

Il a eu toute la collection (qui entre nous prend aujourd’hui lamentablement la poussière) et si je l’avais laissé faire, il se procurait une vraie momie qu’il plaçait dans sa chambre.

Soit, nous avons au moins échappé à cela, hein mon chéri ?

 

D’autre part, mon adorable ami Amadeus nous a un jour fait une magnifique chronique sur la collection « squelette humain » et nous expliquait, avec beaucoup d’humour, que vous n’aviez pas intérêt à louper un numéro sans quoi, vous auriez pu rater une vertèbre et vous retrouvez avec un Oscar atteint de scoliose, ce qui aurait fait tâche dans le salon, vous en conviendrez !

 

Petit retour rapide dans le temps : avez-vous connu Pif Gadgets ?

Si oui, vous souvenez-vous des pois sauteurs ?

Ceux qui achetaient ce magazine pour enfants toutes les semaines ne peuvent pas ne pas s’en souvenir.

Un grand moment.

Et comme disait toujours mon pote Amadeus, tous les magazines sautaient sur l’étal du libraire.

Bon, là, il exagère un peu mais il a gardé une belle âme d’enfant aussi.

Donc, nous allons lui pardonner cette image, pourtant ô combien parlante.

 

Et, pour en terminer avec cet égarement du jour, je tiens quand même à vous signaler que les Editions Atlas (toujours elles) nous sortent à présent « La dînette de Titi ».

Je vous promets que c’est vrai.

 

Allez surfer sur www.editionsatlas.fr, et visualisez la pub TV de ce tout nouveau et révolutionnaire produit de consommation … un tout grand moment de bonheur, je vous le promets.

 

Collectionneurs et parents de tous petits, à vos portefeuilles !

12:41 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

mais mais PIf Gadget c'est pour les cocos...
aaaaaaaaah tout le monde n'a pas la chance d'avoir eu des parents communistes!!

pour la petite histoire, Pif Gadget succédait à Vaillant, la revue pour la jeunesse du Parti Communiste Français, oui, madame!

Écrit par : Milady | 24/08/2006

tout à fait d'accord avec vous Milady. N'empêche, les aventures de Gai Luron et Belle Lurette ca avait du charme et le pensum communiste n'était tout de même pas si lourd que ça.

Écrit par : Mishima | 24/08/2006

Les commentaires sont fermés.