10/08/2006

BAMBI, LE RETOUR

 

Pour tous ceux de ma génération, il y a des films qui ont marqué notre enfance, dont le très célèbre « Bambi » de Walt Disney.

Ce dernier a beau avoir sorti son dessin animé en 1942 (eh oui les p’tits gars, le temps passe vite … !), il reste un must pour les touts petits qui ne sont pas encore trop intoxiqués par la TV ou le cinéma.

 

Avec le temps, les techniques ont évolué et les dessins animés d’aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec ceux d’entant.

3D, effets spéciaux et autres possibilités que donne l’informatique en font des petits chefs-d’œuvre cinématographiques.

Et nos enfants finissent par trouver les vieux Walt Disney ringards de par leurs côtés graphiques simple et basique.

 

D’autre part, l’industrie cinématographique a inventé un concept, pas toujours porteur mais bon … les retours !

 

Je m’explique : nous avons eu cinq Rocky et le 6ème est en préparation.

Et je ne vous dis pas : s’ils continuent sur leur lancée nous aurons un jour droit à un Rocky 15 avec Sylvester qui continuera, dans sa petite charrette en roue libre lancée à toute allure dans une rue en pente, à beugler « Adrienne » !

 

Mais je m’éloigne du sujet qui nous occupe aujourd’hui.

 

Les studios de Walt Disney veulent rester dans l’air du temps, augmenter leur stratégie marketing ciblée mômes avides de gadgets hors de prix et en tous genres et nous ont concocté donc depuis le 1er février 2006 un « Bambi 2 » …

Oui oui, vous avez bien lu.

 

L’histoire est la suivante : « le jeune Bambi, orphelin de mère, est élevé sans tendresse par son père. Ce dernier, déçu par son fils, lui fait rechercher une biche qui accepterait de s'en occuper. Mais alors que leur relation s'améliore, Bambi se persuade que son père ne veut plus de lui et s'en va, désespéré. Les épreuves sont loin d'être terminées pour le jeune faon... »

 

Si nous analysons ce petit résumé, nous constatons que :

 

-          « Bambi est élevé sans tendresse par son père … ! »

Se rapprocherait-on des Ténardier ?

Il faut quand même dire qu’il est gonflé de traiter son fils de la sorte, surtout après le  traumatisme causé par la mort de sa maman, cette biche sans reproches.

Et les mômes vont encore pleurer !

 

-          « Son père cherche une biche qui accepterait de s’en occuper … ! »

Tiens, il est sur Rendez-Vous ou Meetic le mâle supérieur ?

Sympa en tout cas de chercher une biche à laquelle il va faire du gringue, le coup du grand brame à la fin septembre et ensuite lui refiler le gamin.

Les femmes vont encore s’énerver !

 

-          «Bambi se persuade que son père ne veut plus de lui et s'en va, désespéré. »

Ca y est, Bambi entre en crise d’adolescence.

Et tout le monde va déguster.

Je n’ai pas un Bambi à la maison mais un Récalcitrant et je sais de quoi je parle.

Les psys vont pouvoir entrer en action !

 

Ceci étant, je voudrais quand même rappeler à ceux qui m’ont suivie jusqu’ici que Bambi devrait avoir aujourd’hui 64 ans, qu’il devrait donc quand même avoir du virer sa cuti, soigner son acné, s’être marié avec une Bambinette et avoir même une harde de Bambinoux et de petits Bambinoux.

 

Maintenant, je l'ai déjà écrit : les héros ne meurent jamais.

Et s'ils ne meurent jamais, c'est parce qu'ils ne vieillissent pas.

Quoi que, pour Rocky, j'ai un doute ... mais est-ce vraiment un héros ?

 

 

 

 

12:12 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Bambi, 64 ans. Pauvre petit.

Écrit par : biglodion | 10/08/2006

Ben il est déjà sorti Bambi 2, mon neveu est allé le voir.
Ou alors, je perds complètement la tête

Écrit par : Pouly | 10/08/2006

Vicky j'tadore (non, pas tchador hein!), diantre que j'ai ri ! T'ai vu, avec MIF au marché, prochaine fois, je me montre, t'es trop drôle !

Écrit par : Martine | 11/08/2006

Les commentaires sont fermés.