13/06/2006

PAUVRE TYPE !

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle, c’est une rencontre professionnelle au départ.

 

Elle !

Elle est devenue au fil du temps ma douce, mon amie.

Que de soirées sans fin à refaire le monde en buvant - c’est vrai - un peu trop de vin !

Mais que de fous rires, de complicité, de confidences aussi.

Un peu comme une sœur.

Réellement, comme une sœur.

 

Elle, c’est la beauté, la classe, l’intelligence, le verbe haut aussi, l’humour dans toute sa splendeur, mais c’est aussi une vie de galères.

Seule sentimentalement … elle fait manifestement peur aux hommes puisque quelque part insoumise.

Comprenne qui veut !

Trop de personnalité dérangerait peut-être ?

Je ne sais pas et peu importe finalement.

 

Un beau jour, elle décide de tout quitter et de partir loin, très loin pendant 6 mois.

Histoire de voir autre chose, d’autres gens et de faire le point sur sa vie.

 

Là-bas, elle rencontre, enfin, un fiancé digne de ce nom.

Et il avait bien fait de l’attendre, croyez-moi.

C’est une perle…  ma perle !

 

Elle décide de faire définitivement le pas : laisser ici sa famille, ses amis, ses racines en fait et s’expatrier.

 

Tous ! Nous sommes tous vraiment heureux pour elle.

Vas-y ma douce.

Pars, ne te retourne pas et le jour où tu te maries, appelle moi.

Je braque la banque et je prends le premier zinc pour venir faire la fête avec toi.

 

Il y a quelques mois de cela, un homme est entré chez eux à 5h du matin.

Il a battu son fiancé et l’a attaché.

Il a emmené ma douce dans la pièce d’à côté et l’a violée sous la menace d’une arme.

Il a ensuite emporté tout ce qu’il pouvait.

Il a tout cassé.

En ce y compris deux vies.

 

Parce qu’outre le choc, il faut redresser la tête, porter plainte, se faire ausculter pour étayer la plainte, faire un test sanguin pour le SIDA et attendre le temps qu’il faut pour avoir les résultats … en essayant de vivre comme avant.

Oubliez cela!

 

Les résultats sont négatifs et il a été arrêté.

Mais tout cela n’effacera jamais l’horreur !

 

Crapule. Ignoble crapule.

Le pouvoir d’un pénis sous la menace ?

Besoin d’une arme pour avoir une érection ?

Pauvre type !

 

 

 

11:53 Écrit par Marivic | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

... l'horreur à portée de poing.

IL faudra veiller à ce qu'ils soient ensemble, et forts pour lutter contre le traumatisme récurant.
et des amies comme toi pour soutenir l'édifice parfois fragile!

Écrit par : Milady | 13/06/2006

Horrible cette histoire ! et pourtant bien plus fréquente qu'on ne le croit. Tant de vies brisées par la violence sous toutes ses formes !
Bonne nuit.

Écrit par : Véro | 15/06/2006

Hello !! Je passe pas souvent, parfois je fais comme les fantômes, je passe sans laisser de trace, bref, je disais que je passais pour m'excuser de ne pas passer mais finalement tu passes pas trop souvent non plus chez toi et maintenant je me pose la question de savoir ce qui se passe chez toi....
Mhouhahahaha, celle là, je vais la replacer car c'est pas fait exprès et en relisant je me suis posé la question de savoir si je devais mettre un point quelque part mais je trouve que c'est pas mal du tout comme cela :)))
Bon, je t'ai mise dans mes liens pour te retrouver...au cas ou tu repasserais ! (ca va, j'arrête !!)
Solide, l'histoire de ton amie, à lyncher des gars pareils...Le pire, c'est qu'un jour, elle risque de le recroiser dans la rue !
Bon je file et te salue bien !
DOU

Écrit par : DOU | 20/06/2006

Les commentaires sont fermés.