07/06/2006

VIANDE A L'ETALAGE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je vous ai déjà raconté que j’avais commencé à écrire des posts sur le site « Rendez-vous ».

Je vous livre ici quelques réflexions que je m’étais faites par rapport au concept de ce type de site.

 

Possibilité d’une merveilleuse étude sociologique.

 

Je ne parlerai que des hommes puisque je consultais rarement les pages de ces dames.

 

Ce qui me faisait le plus hurler de rire, c’était les profils avec photos de ces messieurs en maillot ou encore qui étalaient leurs pectoraux bien huilés.

Du pur bonheur.

Les mannequins de La Redoute, section homme, pouvaient tous aller se rhabiller, pas la peine d’insister, ils étaient tous largués sur ce coup-là.

Il est vrai que nous ne trouverons jamais en magasin de la viande emballée autrement que sous film transparent non plus.

Quoi, quelle comparaison? Vous appelez cela comment vous alors?

Ceci dit, ils avaient peut-être raison : tant qu’à se montrer, autant mettre en vitrine l’avant/après.

Une photo du mâle en pied et sapé suivie d’une photo de la marchandise après effeuillage.

L’apéro, et le dessert en somme!

 

Ensuite, il y en avait (ne rigolez pas, je vous jure que c’est exact) qui mettaient en ligne plusieurs profils différents mais, les idiots, toujours avec les mêmes photos.

Pour les plus futés, dans le désordre parfois, comme au tiercé.

Au premier tirage, ils avaient 36 berges et mesuraient 185 cm.

Au second tirage, ils en avaient 45 et mesuraient 179 cm.

Normal, plus on vieillit, plus on se tasse.

 

Par contre, quoiqu’on en dise, coup de chapeau à ceux qui avertissaient qu’ils étaient mariés ou assimilés et qui annonçaient la couleur honnêtement : « cherche une aventure discrète, un jardin secret ».

Là, rien à dire, c’était clair, net et précis.

Et que l’on ne vienne pas pleurer ensuite Mesdames.

La composition du produit était bien indiquée sur l’emballage et même s’il n’y avait pas de date de péremption, il ne fallait pas venir se plaindre après.

 

Je ferai l’impasse sur les profils menteurs, ils étaient légions – et chez les femmes aussi, j’en suis persuadée.

 

Vaste répertoire d’âmes esseulées ou malheureuses dans leur quotidien?

Pas pour tout le monde, fort heureusement.

Mais impossible de donner ici une statistique.

Du/de la pervers(e) qui cherchait à tout prix à assouvir ses fantasmes aux personnes absolument délicieuses qui ne demandaient qu’à créer des liens amicaux, enrichissants, il y en avait pour tous les goûts et j’ose espérer pour tous qu’ils y trouvaient leur compte.

 

En somme, une vitrine bien achalandée avec des articles de saisons, de nouveaux modèles, des soldes parfois.

Faites votre marché Mesdames et Messieurs.

La carte de fidélité (traduise qui veut) et à l’achat de deux, vous aviez peut-être le troisième gratuit.

 

RDV est et reste le reflet d’une société dans laquelle les règles du jeu existent depuis la nuit des temps mais avec la facilité que donne la technologie, ni plus, ni moins.

 

Et, outre le fait que j’y ai rencontré des personnes adorables qui sont du reste devenus des Amis, j’y ai vraiment beaucoup ri aussi.

10:36 Écrit par Marivic | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Rendez-vous je connais, mais j'y suis pas restée longtemps. Y aurait de quoi faire un blog rien qu'avec le bêtisier du site. "Les perles de rv"
Passe un bon week-end ensoleillé.
Bizzz.

Écrit par : Véro | 11/06/2006

Les commentaires sont fermés.