13/05/2006

GRANOCHE ... LE RETOUR

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Granoche va bien ! Elle est en super forme même.

Merci pour elle et à ceux qui suivent mes égarements publics ici.

Je ne sais pas si elle a fait l’impasse sur ses envies d’immigration en home mais elle n’en parle plus en tout cas.

 

Et elle nous a fait un magnifique numéro de petite vieille au fourneau.

Pour les besoins d’une bonne soupe de grand-mère qui se respecte, elle avait enfilé un tablier digne d’une super mamy.

J’ai même suggéré à sa petite-fille, ma sœur de cœur, de poser devant elle une poêle à frire et un grand bol de pâte à crêpes de façon à immortaliser l’instant et, éventuellement, de vendre cette photo au SIBP (Syndicat d’Initiative de la Bretagne Profonde) pour illustrer son prospectus touristique, chapitre « spécialités culinaires ».

 

Sa soupe terminée, Granoche a accepté le coup de pinard apéritif pour nous parler de sa prochaine virée gériatrique : un petit tour par Mariembourg (un karting Granoche ? OK, nous fournirons le casque !) et un arrêt à l’abbaye de Maredsous (pour quoi ? Le fromage, la bière ou encore … les curés ?)

 

Les enfants … un peu de concentration SVP : Granoche nous raconte qu’il y aura 8 bus pour trimballer l’Amicale des Retraités de sa commune.

Mais, ça, ce n’est rien parce qu’il y a 15 ans, il y avait 23 bus ET une antenne médicale qui accompagnait la caravane, au cas où.

Et c’est normal quand on y pense, même si cela nous a fait sourire de prime abord : on demande bien à nos jeunes de sortir couverts, alors !

 

Cela me rappelle une croisière en ‘89.

J’étais la plus jeune passagère du bateau et enceinte jusqu’aux yeux en prime.

Nous avons eu un mort lors de ce voyage.

Et donc, qui dit mort, dit morgue aussi.

Il est vrai que, au prix de ladite croisière déjà à l’époque, peu de jeunes couples pouvaient financièrement se permettre ce genre de plaisanterie et que donc la très chic population du bateau avait une moyenne d’âge assez élevée.

D’où, la morgue. Vous me suivez ?

 

Ils jouaient tous au bridge, havane aux lèvres entre deux escales plutôt qu’au poker menteur, clope au bec, au bar du premier pont!

Moi, personnellement, j’aurais préféré le poker menteur mais mon ex-mari m’aurait trucidée derechef … quoi que, enceinte comme je l’étais et d’un héritier mâle en plus…!

 

Soit ! Tout cela pour dire que la pyramide des âges a vachement l’air de se modifier sur Woluwé.

 

Mr Désir de bourgmestre, ta vieillesse fout le camp mais fais gaffe !

Parce que, notre Granoche, nous, on y tient comme à la prunelle de nos yeux !

 

Full des dames par les rois.

Tu prends Granoche ?

11:11 Écrit par Marivic | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour Marivic, Je passais voir s'il y avait du nouveau, je me contenterai de prendre de tes nouvelles : quoi de neuf en ce mardi orageux ?

Écrit par : Artatum | 16/05/2006

Les commentaires sont fermés.