10/04/2006

ARLETTE EST EN CHALEUR.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un nouveau gadget pour les animaux de compagnie vient d’être mis au point : il s’agit d’un téléphone portable pour chiens.

Il n’y avait pas de raison pour qu’ils n’en aient pas les pauvres !

 

C’est donc pour cette raison qu’une société américaine a mis au point un GSM pour nos petits amis canins.

 

Il s’appelle Pets Cell (pas le canin, le GSM ! On suit là, oui ?), il a la taille et le poids d’un portable normal, mais moins de fonctions et donc moins de boutons.

 

Ca, c’est une belle nouvelle et je suis persuadée que certaines personnes qui me lisent aimeraient aussi avoir des G avec moins de fonctions … même moi je n’utilise pas toutes celles du mien. Mais ça, c’est un autre débat.

Pas question donc, dans ce cas-ci de lui laisser faire faire des photos de ses petits copains et l’on fait aussi l’impasse sur le lecteur MP3 qui aurait pu lui offrir la possibilité d’écouter « The year of the cat » ou, pour les plus âgés (les très âgés) : « Combien vaut ce chien dans la vitrine ? » … je m’égare, je sais !

 

Le téléphone se fixe au collier du chien.

Mais n’imaginez quand même pas qu’avec cet appareil les animaux vont communiquer entre eux.

 

Non ! C’est fait avant tout pour le maître parce qu’il va pouvoir former le numéro du portable et s’adresser directement à son chien via un haut-parleur.

« Allo Mirza ? Papa à l’appareil ! Ca roule pour toi ? Dis-moi, quand tu auras terminé ta petite affaire avec Médor, tu serais gentille de rentrer illico à la maison parce que Maman s’inquiète et ta pâtée est prête. »

C’est pas le top du top ça ?

 

Autre fonction de ce téléphone : c’est d’avertir le propriétaire dès que le chien sort d’un certain périmètre défini, mettons par exemple le jardin.

A ce moment-là, le maître reçoit un message sur son GSM.

Bien ! Très bien même !

 

Mais quand il est en réunion avec son conseil d’administration, le maître, il fait comment ?

« Excusez-moi, Mr le Président, mais il me faut m’absenter parce que Mirza est en chaleur ».

 

Bon, si la chienne se prénomme effectivement Mirza, le Président va peut-être comprendre – je n’ai pas dit accepter la désertion subite non plus – mais si la chienne en question s’appelle Arlette, il va jeter un froid dans l’assistance notre nouveau petit camarade… « Excusez-moi Mr le Président, Arlette est en chaleur et je dois absolument partir sur le champ »

 

Néanmoins, là où ça devient un peu plus intéressant, c’est quand le chien est perdu.

La personne qui le retrouve peut joindre le propriétaire grâce à quelques numéros programmés dans l’appareil. C’est génial.

 

Mais au fait, j’y pense : et si je greffais ce type d’appareil à mon fils quand il sortira dans des Rave … je pourrai toujours lui hurler dans les oreilles « Récalcitrant ? C’est Môôôman ! Tu as vu l’heure ? » … c’est mieux que la puce électronique, non ?

 

Enfin, comme dirait l’autre : « ça se discute » …

 

09:30 Écrit par Marivic | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Doux Amer Il y en aurait des choses à dire sur la confusion des rôles entre animaux et humains. Du pur délire, parfois

Écrit par : Mishima | 10/04/2006

Ca me fait penser à la triangulation Par triangulation il y a moyen de savoir où se trouve le possesseur du portable. Tant que c'est un chien, personne ne verra de soucis d'avoir cette information. S'il s'agit d'un humain (moi par exemple), il risque de ne pas être d'accord (ton fils lui, risque de ne pas avoir le choix si c'est une décision de môôman).
En fait cette info est déjà utilisée sur ordre de police.

Dans le cas du chien un émetteur GPS serait peut-être moins cher (j'en sais rien) et on pourrait remplacer la puce par cet émetteur.

Bonne journée.
Phano

Écrit par : Phano | 10/04/2006

Les commentaires sont fermés.