24/03/2006

PARIS BRULE-T-IL ?

Oui, Paris brûle à nouveau.

 

Parce qu’un bellâtre à la tête du gouvernement français croit bon de créer un CPE qui permet à l’employeur, durant les deux premières années de virer sans explications le jeune dont c’est le premier boulot.

 

Et les étudiants de se fâcher, ce qui soit dit entre nous, est tout à fait légitime.

Et les étudiants de se mobiliser calmement pour protester, ce qui soit dit entre nous, est tout à fait justifié.

Et les étudiants de défiler, ce qui soit dit entre nous, est une façon comme une autre de s’exprimer.

 

 

 

Et puis, au milieu de cette effervescence qui pourrait malgré tout être bon enfant, arrivent un paquet d’ados dont la principale préoccupation est de porter leur jeans sous les fesses, de masquer leurs « gueules », de brûler des voitures, de piquer des GSM, de balancer des pavés sur les CRS, de casser des vitrines … de foutre le bordel intégral.

 

Même mon récalcitrant de 16 ans était choqué en voyant ces images, et Dieu sait qu’il a parfois des opinions qui ne rejoignent en rien les miennes.

 

Mais là où je les admire vraiment, c’est quand je les vois courir comme des lapins avec, justement leur jeans positionné sous les fesses et donc, l’entrejambe de celui-ci au niveau des genoux.

Ils sont vraiment très forts ces petits crétins, ou alors vachement bien entraînés parce que personnellement, je pense que j’aurais du mal.

Enfin, je n’ai pour ma part plus 16 ans non plus.

Heureusement du reste dans certains cas.

 

Mais quand un ou deux CRS parviennent à en choper un, ce même petit crétin se retrouve, dans la mêlée, avec le jeans sur les chevilles et le slip ou les fesses à l’air.

Fallait y penser gamin !

Encore l’air plus con que 10 minutes avant …. !

Et nettement moins fier en plus.

 

Cerise sur le gâteau, ils se prennent des coups de matraque au passage !

Et vous allez voir qu’il y en aura encore qui y trouveront quelque chose à redire.

 

Les « révolutions » ont, de tous temps, amené des changements dans les sociétés.

La violence pas !

15:48 Écrit par Marivic | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.