21/03/2006

TOUTES LES 7 MINUTES, LES HOMMES PENSENT AU SEXE

Nos amis d’Outre-atlantique ont trouvé un nouveau moyen de communication, ou plutôt de nouveaux supports publicitaires : l’homme dans son sens générique du terme.

 

Non, non ! Je ne vais pas vous parler des « hommes sandwich » !

Ca, c’est depuis longtemps révolu.

 

Un Américain de 20 ans a touché l’équivalent de 28.000 euros en un seul mois pour porter, tatoué sur son front, le logo d’une marque de produit antironflement … !

 

Ouais !

Il paraîtrait même que les morceaux de choix pour ce type de communication seraient les crânes dégarnis et les ventres des femmes enceintes.

 

Aaaah, mais en voilà une idée qu’elle était bonne alors !

 

 

Dommage que j’ai décidé de neutraliser la nursery parce que j’aurais très bien pu envisager alors de refaire un moutard et me balader avec une pub tatouée sur mon ventre nu et rebondi … pour des préservatifs par exemple ?

« Toutes les 7 minutes, les hommes pensent au sexe. Durex, pensez-y »

 

Mettons 6 mois à 28.000 euros par mois, cela nous fait 168.000 euros … on peut envisager un joli couffin pour ce prix-là hein ?

 

 

 

Mon ami Eric avec son crâne dégarni et une réclame du genre « Parce que je le vaux bien » ?

Qu’en pensez-vous ?

 

Il faudrait peut-être arrêter définitivement de déconner, non ?

 

Dans certains pays, les indigents n’hésitent pas à vendre un de leurs organes contre quelques piécettes pour survivre … !

Les femmes « mères porteuses » pour se faire des tunes … !

 

Porter un enfant pendant 9 mois, voir son corps se transformer, sentir en soi bouger ce petit d’homme, le mettre au monde et ensuite le remettre à un couple contre un paiement Visa Gold ou American Express (ben oui, 9 mois de gestation pour toute une vie à s’en faire pour nos bébés, c’est peu, c’est express, non ?!) .

 

Je ne comprends plus rien et j’en serais, pour ma part, incapable.

Même si je sais (ça c’est l’expérience ;-) que cet enfant deviendra un ado que j’aurai 40 fois par jour envie de détricoter, il me serait impossible de le vendre, même après avoir subit les crises de sciatique, sa tête sur ma vessie et des allers-retours toilette incessants, des contractions désagréables … et j’en passe.

 

Le monde deviendrait-il fou ?

Non ! L’homme devient fou et cela me fait peur.

Pas pour moi personnellement, mais pour mes mômes bien.

 

Je ferai de mes fils des hommes, quoiqu’il arrive !

Je m’y tiendrai mais je refuse catégoriquement d’en faire des produits d’une société de débiles.

A chacun ses valeurs.

J’ai les miennes, et je ferai tout pour les leur transmettre !

 

09:20 Écrit par Marivic | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour Merci pour le comment.
J'ai ajouté une mailbox maintenant. :-)

Le monde devient-il fou?
A mon avis il l'a toujours été. A chaque génération son lot de nouveautés, même si... ok c'est dingue mais nos parents se le sont aussi dit, certainement.
De là à approuver ces nouveautés dictées par le marketing, il y a un pas que je ne franchirai pas (je ne suis pas mes enfants) (même si j'espère qu'ils n'auront pas à se poser la question sur ces choses-là).
C'est notre travail quotidien de dénoncer ces abus, sans pour autant freiner les bonnes choses. Difficile, difficile. On manque évidemment de recul.

Bonne journée.

Écrit par : Phano | 21/03/2006

Les commentaires sont fermés.