20/03/2006

GRANOCHE VEUT ALLER DANS UN HOME

Granoche a 84 ans.

 

Elle est le portrait craché de la grand-mère de Vic dans « La boum ».

Alerte, joyeuse, vive, intelligente, drôle.

 

Granoche fait la nouba avec ses petits-enfants, couve ses arrières petits-enfants, ne crache pas sur un petit coup de blanc à l’apéro ni sur un Cointreau glace après son repas.

 

Et en plus, elle fait des remarques si ce sont des glaçons plutôt que de la glace pilée.

 

Granoche a le sens des valeurs. C’est une épicurienne.

Elle a toutes ses dents et toute sa tête.

 

 

Granoche part en bus avec ses copines visiter les caves champenoises ou encore une fabrique d’icônes. Saviez-vous que l’on utilisait de la colle de lapin dans la fabrication desdites icônes.

Dis donc, … c’est quoi de la colle de lapin ironisons-nous? Elle se marre, prend un air offusqué mais ses yeux pétillent de malice.

 

Soudain, tout de go, au cours d’un repas durant lequel nos assiettes étaient aussi jolies que nos fous rires communicatifs, elle nous annonce entre la poire et le fromage qu’elle veut aller dans un home.

 

Attends! Va falloir arrêter la fumette au cas où tu t’y serais mise parce que là, tu pousses le bouchon un peu trop loin comme dirait un certain amateur de mousse au chocolat.

Tu as ton appart, tu es autonome, tu bouges, tu vis.

 

Tu as vraiment envie de passer d’une petite chambrette avec coin cuisine à la salle commune entourée de toutes ces âmes, pour la plupart abandonnées de tous, et qui regardent « Les feux de l’amour » avec nostalgie dans l’anti-chambre de la mort?

 

Toi dont certains GO du Club pourrait envier l’humour et la répartie, tu te vois vraiment recommencer le macramé comme quand tu étais petite pendant un atelier de « Accroche-toi comme tu peux à ce qu’il te reste à vivre »?

 

Tu es née au siècle dernier ? On sait! Nous aussi nous sommes nés au siècle dernier, et alors?

 

Tu ne veux pas être une charge? C’est tout à ton honneur! Merci!

Mais qui a dit ici, qui a ne fut ce que sous-entendu que tu devenais une charge?

Et tout d’abord, c’est quoi une charge?

Te rendre visite, venir te chercher pour aller au ciné ou au resto? Faire les courses avec toi et t’aider à porter tes paquets?

Nous n’avons pas attendu que tu sois octo pour le faire alors tu serais gentille de ne pas nous la ramener non plus sur ce coup-là. OK?

 

Granoche ne sourit pas.

Nous non plus!

 

Pourquoi?

Parce qu’elle vient de donner un solide coup de pied dans la fourmilière la Granoche.

 

Parce que ce n’est généralement pas comme cela que les choses se passent.

Combien de fois n’avons-nous pas entendu l’expression « nous avons du le/la placer »?

Placer! C’est comme parquer, ranger, se débarrasser, larguer, jeter, et puis oublier, surtout oublier!

 

Pas toi Granoche!

Tu as encore de si jolis jours devant toi. Ne vas pas te ranger dans un petit placard.

Ce n’est pas charmant un placard. C’est triste, c’est noir et tu mérites mieux.

 

Allez Granoche, encore un p’tit Cointreau. Et pour le coup, on va même s’arranger pour te piler la glace nous-mêmes !

09:44 Écrit par Marivic | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.