09/03/2006

VA BOSSER MA CHERIE, MAIS NE POMPE PAS L'AIR NON PLUS

Pourquoi une journée internationale de la femme ?

Pourquoi pas une journée internationale de la bêtise humaine, voire une journée internationale de la stupidité masculine ?

 

Qui a inventé cette fête idiote ?

 

De tous temps, les femmes ont gardé comme priorité le bien-être de leur mari et de leurs enfants.

Nos mâles ancêtres préhistoriques partaient à la chasse, à la pêche ou encore à la cueillette pour subvenir aux besoins de leur petite famille.

 

Et pendant ce temps là, les cromagnonnes se débrouillaient pour faire cuire la tambouille sans briquet pour allumer le feu.

Elles se démerdaient pour coudre des vestes en fourrure, fourrures issues des animaux de la chasse pendant que les mâles supérieurs se les roulaient et que Veritas n’avait pas encore fait son apparition.

Elles soignaient au mieux leurs mômes pour qu’ils vivent le plus longtemps possible alors que l’on était loin de parler des progrès de la médecine.

 

Les temps passent.

Les femmes continuent leurs besognes aux travers des siècles, ne rapportent pas un euro à la maison mais continuent à satisfaire l’ego de leur mari.

 

Les temps passent.

 

On octroie aux femmes le droit de vote…. Quelle hérésie !

Si une femme veut ouvrir un compte en banque, il lui fallait jusqu’il y a peu l’autorisation de son mari …

Arrêtez, je ne délire pas !

 

Mais la roue tourne, et le pouvoir d’achat diminue.

 

Donc, finalement, ce ne serait pas une si mauvaise idée que cela si la femme, en plus de ses corvées ménagères et maternelles, aille aussi bosser pour ajouter du beurre aux épinards péniblement ramener par le mâle épuisé qui, rentrant du bureau, pose ses pieds sous la table et demande ce que l’on mange pour accompagner lesdits épinards.

 

Va bosser ma chérie, mais ne pompe pas l’air non plus.

 

Le journée internationale de la femme, c’est 365 jours par an !

10:18 Écrit par Marivic | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.