07/03/2006

LA BELLE-MERE DE CENDRILLON EST-ELLE VRAIMENT UNE SALOPE ?

On peut dire ce que l’on veut : les familles recomposées ont peut-être la cote mais il faut que tout le monde y retrouve son compte.

 

Prenons un exemple concret : Cendrillon.

Une fort jolie petite princesse qui vit dans un fort joli château entre son roi de papa et une adorable maman.

Je la qualifie d’adorable, bien que personne d’entre nous ne l’ai jamais connue, étant donné qu’un jour, PAF, la maman de notre Cendrillon passe lamentablement l’arme à gauche, laissant son roi et sa fille orphelins d’amour et de repères.

Parce que quand la femme part, où qu’elle aille, c’est un peu le boxon à la maison, avouez-le !

 

Pourquoi ?

Et qui durant toutes ces années à fait tourner la machine à laver, séparant bien le blanc des couleurs ?

Qui maniait le tableau de bord du micro-ondes avec dextérité afin de ne pas laisser les restes du repas de la veille exploser et tâcher les parois dudit micro-ondes lors d’un judicieux et parfait réchauffage ?

Qui savait exactement où étaient rangés les sacs de l’aspirateur ?

Qui faisait gaffe à la maison à bien trier les déchets : les canettes de Jup dans le sac bleu, le reste dans le sac blanc ?

Qui ?

 

OK, pas la maman de Cendrillon, je vous l’accorde bien volontiers.

Il est vrai qu’il y avait du personnel au château pour s’occuper de l’intendance, que Sir Whirpool jouait dans une autre pièce à l’époque et qui plus est, elle était LA reine.

Ceci dit, j’ai quand même un peu de mal à croire que Paola soit incapable de réchauffer seule le potage d’Albert mais là n’est pas la question non plus.

 

Cendrillon donc, ou du moins sa descendante ! On va y arriver.

 

La voilà toute seule la petiote, dans son grand château. Même pas un petit frère ou une petite sœur pour jouer à la Nintendo avec elle.

Et son royal père qui peste : « mais où sont ces foutus sacs aspirateur ? »

Qu’à cela ne tienne ! Il allume son PC, s’inscrit sur un site de rencontre et y met son plus beau profil, celui de droite : "homme, la quarantaine, belle situation, veuf avec enfant cherche femme élégante, instruite pour amour – enfants bienvenus."

 

Quelques pop-ups, un verre à la Grand Place, une cassolette de St Jacques au Comme chez soi (il a les moyens les enfants, il a une belle situation quand même) et l’affaire est dans le sac. 

 

 

 

Belle-maman débarque un beau matin avec ses filliotes et ses meubles Ikéa. Il faut dire qu’il y a de la place au château.

 

Oui, mais …

 

 

 

Notre petit roi, il est tout guilleret lui !

Il laisse à nouveau traîner ses canettes de Jup, il ne trie plus le blanc des couleurs, il exulte, il rejoint sa couche le soir, l’œil pétillant, mais s’il n’y prend garde, il va se prendre à terme sur le coin de la gueule une pantoufle de vair et il prétendra en plus qu’il n’a rien compris !

 

Parce qu’une famille recomposée, cela ne s’improvise pas.

C’est dans l’amour partagé qu’on construit, pas dans un souci de fuite de solitude, d’égoïsme et ça, ce n’est pas toujours donné à tout le monde de le comprendre… !

14:26 Écrit par Marivic | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.