23/02/2012

LETTRE A MON FILS

sv2fzgwg.jpgIl est de ces événements qui sortent tout le reste de nos pensées,
Certaines circonstances qui nous stoppent net dans notre lancée,
Il est de ces réalités qu'on n'était pas près à recevoir,
Et qui rendent toute tentative de bien-être illusoire.

J'ai pas les mots pour exprimer la puissance de la douleur,
J'ai lu au fond de tes yeux ce que signifiait le mot malheur,
C'est un souvenir glacial, comme ce soir de décembre,
Où tes espoirs brûlants ont laissé place à des cendres.

J'ai pas trouvé les mots pour expliquer l'inexplicable,
J'ai pas trouvé les mots pour consoler l'inconsolable,
Je n'ai trouvé que ma main pour poser sur ton épaule,
Attendant que les lendemains se dépêchent de jouer leur rôle.

J'ai pas les phrases miracles qui pourraient soulager ta peine,
Aucune formule magique parmi ces mots qui saignent,
Je n'ai trouvé que ma présence pour t'aider à souffrir,
Et constater dans ce silence que ta tristesse m'a fait grandir.

J'ai pas trouvé le remède pour réparer un coeur brisé,
Il faudra tellement de temps avant qu'il puisse cicatriser,
Avoir vécu avec elle et apprendre à survivre sans,
Elle avait écrit quelque part que tu verserais des larmes de sang.

Tu as su rester debout et je t'admire de ton courage,
Tu avances la tête haute et tu traverses cet orage,
A coté de ton épreuve, tout me semble dérisoire,
Tout comme ces mots qui pleuvent que j'écris sans espoir.

Pourtant les saisons s'enchaineront saluant ta patience,
En ta force et ton envie, j'ai une totale confiance,
Tu ne seras plus jamais le même mais dans le ciel dès demain,
Son étoile t'éclairera pour te montrer le chemin.

 

(Merci à Grand Corps Malade)

15:10 Écrit par Marivic | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

28/10/2009

ET POURTANT L'HUMANITE SURVIT !

elrokgyi

 

 

 

 

 

 

 

Je retrouve l’autre jour mon aîné, mort de rire, un livre à la main : « Guide de survie à l’usage des parents » (Pierre Antilogus – Jean-Louis Festjens – Presses de la Cité).

 

Je ne sais pas si ces auteurs ont sorti un guide de survie à l’usage des parents d’ados mais il me vient aujourd’hui des comparaisons à faire entre les petits enfants charmants qu’ils étaient et les ados qu’ils sont devenus.

 

Je vous livre ici les petites réflexions que je me faisais en les voyant grandir …parce que si l’humanité a pu survivre aux enfants, elle a aussi survécu aux adolescents … et c’est parfois pire ;-)

 

- Un enfant dort beaucoup au début, jour et nuit pratiquement – un ado confond vite le jour et la nuit.

 

- Un enfant sourit lorsque vous le réveillez – un ado râle, voire aboie

 

- Un enfant babille dans la voiture le matin – un ado regarde fixement devant lui et ne vous répond (quand il vous répond) que par oui ou par non

 

- Un enfant a le teint rose et sent bon le savon – un ado a des boutons, le cheveu gras et vous devez vous battre pour qu’il se lave

 

- Un enfant adore jouer dans l’eau pendant des heures – un ado vous prétend qu’il est allergique à l’eau (sauf pendant les vacances dans la piscine bourrée de chlore, ben tiens !)

 

- Un enfant regarde des dessins animés – un ado AUSSI !!!!!

 

- Un enfant veut aider papa ou maman – un ado JAMAIS !!!!

 

- Un enfant aime planter des petites graines dans un stupide pseudo hérisson en plastique, attendant que celles-ci se développent et fournissent des soi-disant picots à la petite bêbête – un ado fait pousser des plans de haschisch et les expose à la fenêtre côté rue, sinon ce ne serait pas drôle

 

- Un enfant rentre de l’école avec le sourire – un ado rentre de l’école en faisant la gueule parce qu’il est crevé et que tous les profs sont des cons

 

- Un enfant goûte à 16h – un ado goûte à 19h30 juste avant de passer à table

 

- Un enfant joue à Adibou sur l’ordinateur – un ado télécharge des photos pornos)

 

- Un enfant écoute Chantal Goya -  un ado fait hurler des décibels qui sont censés être de la musique (tu n’y connais rien Môman, t’es has been)

 

 - Un enfant dessine sur les murs de sa chambre – un ado tague les murs de la ville

 

- Un enfant écoute – un ado vous fait savoir que vous le décevez beaucoup

 

- Un enfant perd sa cagoule – un ado perd son temps

 

Mais ne vous méprenez pas : j’aime mes enfants et j’aime donc mes ados, au-delà de tout …

 

MAIS QU’EST-CE QU’ILS PEUVENT M’ENERVER !!!!!

16:13 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/01/2009

GENERATION ZAPPING

 

images;JPG

 

 

C’est un fait indéniable : nous sommes dans une génération zapping !

 

Lorsque j’étais une jeune ado, il n’y avait pas internet, de playstation, facebook, MSN, le bouquet à la TV avec l’incontournable zappette « parce que ce programme est trop nul », le gsm et autres avancées technologiques permettant de s’ouvrir 24h/24 au monde.

 

Petite fille, j’avais ma Barbie, les gamin(e)s du village pour jouer.

Les posters de Cloclo sortis tout droit de « Podium » plus tard ainsi que, ô bonheur, un petit enregistreur avec touches play – record – forward – reward  pour enregistrer l’Eurovision ou Chansons à la carte.

 

Aujourd’hui, les petits enfants commencent très tôt à tapoter sur le clavier d’un ordi, ont comme jouet de faux GSM, connaissent par cœur les programmes leur étant destinés et ne savent plus que choisir entre toutes les chaînes qui leur sont consacrées (17 rien que pour le bouquet classique de Belgacom TV) … ils apprennent aussi très vite à zapper dans tous les actes de leur vie.

C’est tellement plus facile de zapper pour ne pas s’emmerder !

 

Moi aussi j’aimerais pouvoir zapper, ce serait vraiment cool !

 

Quoi ?

 

La facture d’Electrabel !

Je la trouve à nouveau dans ma boîte aux lettres mais cette fois, je zappe.

Juste qu’à court terme, je vais devoir très vite investir dans quelques paquets de 100 bougies chauffe-plats à 1,50€.

Cela fera une super ambiance feutrée baba-cool à la maison mais je doute aussi que, même si j’en fais flotter 150 allumées dans l’eau de la baignoire, celle-ci ne se réchauffera.

Ce n’est donc pas gagné et les ados vont à coup sûr râler !

 

Se lever le matin, conduire le plus jeune à l’école en passant comme je peux à travers les embouteillages, une journée de stress qui s’annonce au boulot ?

Je zappe et je reste au lit. Démerdez-vous sans moi !

Pas certaine que ce soit une bonne idée ni une marque de respect pour les autres.

 

Et l’on en vient donc au simple concept de la responsabilisation.

 

Les jeunes d’aujourd’hui, ou du moins certains d’entre eux, fuient les responsabilités.

Ils veulent tous les avantages de la majorité mais surtout pas les inconvénients …

-          « je devrai bien assez vite devoir me comporter en adulte, laisse moi encore dans l’insouciance pour l’instant »

-          « quand je vois le monde dans lequel je vais devoir vivre et me battre, le monde que vous les adultes m’avez préparé, je n’ai pas envie pour l’instant de m’investir »

 

Et donc certains – beaucoup même – se tournent vers le confort « méga-cool / hors du temps / je me sens si bien » de St Cannabis.

J’ai des contraintes, le prof de maths est un crétin, ma mère me pompe l’air ?

Hop, un p’tit pétard.

 

Et nous, parents, ne savons pas comment réagir, faire face.

Parce que le cannabis entre dans leur vie sans nous envoyer de courrier officiel.

 

J’ai assisté hier soir à une conférence intitulée : « Quand le cannabis s’invite dans la vie d’un ado ».

Le conférencier, psychologue, psychanalyste et président de l’association Françoise Dolto est tout d’abord revenu sur le besoin fondamental de garder une hiérarchie dans la famille : le parent a son rôle de parent et l’enfant a sa place d’enfant. On ne peut pas mélanger !

Le rôle d’un parent n’est pas de satisfaire immédiatement les désirs de son enfant mais plutôt et aussi de lui apprendre la frustration pour l’aider à grandir.

La vie n’est pas une succession de bonheurs, d’acquis immédiats « parce que je le veux là, maintenant, tout de suite ».

La vie, ce n’est pas zapper devant la difficulté.

La vie, c’est affronter, c’est être responsable.

 

Il enchaîne sur le cannabis en expliquant aux ados présents dans la salle qu’ils y goûteront de toute façon un jour ou l’autre mais qu’il vaut mieux se limiter à un joint le samedi soir, pour pouvoir dormir plus tard le dimanche.

Que le cannabis n’est pas dangereux, pas plus qu’une cigarette ou un verre d’alcool

 

… consternation de tous les parents présents qui attendaient plutôt une diabolisation et satisfaction des jeunes qui trouvent ce mec vraiment hypra cool.

 

Maintenant, ce qu’il leur demande également, c’est d’être prudents, de veiller à savoir s’arrêter avant qu’il ne soit trop tard, de gérer.

Il leur demande d’être responsables.

Merci, ça, je pouvais le faire aussi.

 

Et il ne propose aucune solution mais… il y en a-t-il ne fût-ce qu’une ?

 

Ce que j’en retiens dans le fond ?

-          Je ne peux empêcher mon enfant de consommer du cannabis – je le savais !

-          Je dois espérer qu’il pourra lui-même gérer sa consommation – je l’espère !

-          Ceci fait partie du processus de responsabilisation – exact mais pas si simple !

 

Je n’ai rien appris et je suis confortée dans mes positions.

Je conserve les interdits fixés au domicile familial, je me dois de faire confiance et je préviens aussi que si je constate que cela commence vraiment à partir en vrille … et bien, je serai solidement dans la m....

 

Mais, et c’est là à mon sens le plus important, mon fils a accepté de venir à cette conférence avec moi et, quel qu’en soit la teneur, cela nous permet à tous les deux de pousser la porte du dialogue.

 

 

14:34 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

29/08/2008

ACCROCHEE NUE A UN LUSTRE

 

pict_10644

 

 

 

 

 

 

 

Je suis ravie !

Et toute excitée aussi !

 

Je vous explique : au départ, je m’étais dit que me faire enterrer dans le petit cimetière au milieu des bois de mon village brabançon était une jolie idée.

J’ai parcouru ces bois de longs en larges étant petite fille.

J’y ai perdu ma virginité sous le regard impassible d’un gros St-Bernard.

Il n’avait aucun tonneau sous le cou pour me remettre de mes émotions, mais émotions relativement réservées aussi pour une première fois.

J’y ai cueilli des kilos de champignons et rempli des paniers de châtaignes à faire péter dans le feu de bois.

Bref, ces bois sont emplis de souvenirs pour moi mais d’un autre côté, terminer bouffée par des vers, ce n’est pas ce qu’il y a de plus sexy non plus.

 

Seconde option : l’incinération.

Avec tout ce que j’ai déjà fumé dans ma vie et ce que je risque encore de fumer si je ne prends pas rapidement la direction de l’officine pour me coller 24 patchs par jour…

Ceci dit, partir en fumée, pourquoi pas ?

Et on pourra toujours déposer les cendres dans mon cimetière favori.

 

Jusque là, tout roule.

Marivic est contente.

 

Mais voilà que s’offre à moi une toute nouvelle opportunité : la plastification !

 

« L'exposition «Körperwelten» («les mondes des corps») s'ouvre dans les caves de Cureghem. Deux cents pièces, des corps entiers, ou des morceaux de corps, tirés de cadavres plastifiés et exhibés. Une exposition «didactique» qui a déjà attiré 7,5 millions de spectateurs et suscité partout une intense polémique » (Lalibre.be)

 

Ca y est, c’est décidé : je vais offrir mon corps au Professeur von Hagens.

Il pourra le plastifier, et l’exhiber dans toutes ses expositions à travers le monde.

 

Bon, il est un fait que si je meurs demain, l’ensemble de l’œuvre étant encore bien conservé, il sera plus opportun de ne pas la découper à tort et à travers …  je vous en remercie cher Professeur.

Plus tard, à lui de voir ce qu’il en pense.

De toute manière, je n’aurai plus l’occasion de l’ouvrir non plus.

 

Mais imaginez un instant : la poulette qui fera le tour du monde et des cultures en exhibant un mollet, un dos, un poumon ( !!!), une fesse ?

Ou alors, les vis de ma cheville ?

Les prothèses de mes pouces ?

Pour les dents, sorry, j’ai encore aujourd’hui toutes les miennes ;-)

 

Juste un petit problème : il va falloir que je prévienne mes enfants parce que je ne voudrais pas les heurter s’ils visitent un jour l’expo « Corps en stock » avec leurs enfants et qu’ils me découvrent accrochée à un lustre, nue, pour faire visualiser aux visiteurs le travail d’étirement des muscles en position inconfortable.

 

Tu vois mon chéri, là … c’est granoche !

Oui, oui, ma maman à moi de quand j’étais petit et plus grand aussi.

Je me disais bien que l’urne du cimetière était bien légère …

 

18:00 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

19/06/2008

J’ADORE LES ENTERREMENTS

 

images

 

Les enterrements!

Voilà un sujet qui peut être drôle!

 

Mis-à-part les décès douloureux pour diverses raisons, il est un temps pour tout et la mort n’est que la finalité de la vie et surtout de la vieillesse.

Et la cérémonie religieuse est un moment fort émotionnellement parlant, surtout au niveau des acteurs familiaux ou amicaux qui viennent rendre un ultime hommage au défunt.

Surtout s’il y a des enfants soit qui prennent la parole, soit qui pleurent, voire souvent les deux.

Personnellement, vous pouvez me faire assister à n’importe quel enterrement, même si je ne connais pas la personne décédée, si j’en vois ne fût-ce qu’un qui laisse échapper une petite larme, je pleure aussi.

Non pas par esprit idiot de solidarité : sous mes grands airs de grande gueule, je me dois d’admettre que je suis très sensible.

Et si c’est un môme qui s’y met, j’empoigne la boîte de Kleenex et je la vide.

 

Mais … après la cérémonie officielle, il y a toujours le café et le sandwich au gouda pour débuter, suivis du petit coup de rouge pour se remettre de ses émotions.

Cousin Firmin est tellement content de retrouver cousine Irma.

Le pinard aidant, oncle Oscar (qui trompe depuis 20 ans tante Sidonie) reluque Irma qui a bien grandi depuis la dernière fois …, hein Sidonie, tu ne trouves pas?

Les jeunes refont le monde et se souviennent des vacances familiales à la ferme entre cousins.

Les anciens se confient leurs problèmes de sciatiques, d’arthroses et de gouttes pour les plus irraisonnables… on n’a plus 20 ans hein Oscar (surtout toi!)

Bref, cela se termine très souvent dans la bonne humeur générale, voire la beuverie intégrale … je l’ai vécu !

 

Hier, j’avais l’enterrement du père d’une amie.

Ma mère (que je n’aime pas, sachez le, et ne vous mêlez pas de cela, ce serait gentil) décide d’aller à la messe alors qu’elle se fout totalement de ma copine et qu’elle n’a jamais rencontré son défunt papou.

Mais ma mère n’a plus 20 ans non plus et un enterrement est une activité comme une autre pour occuper sa journée, mettre une jolie robe, quelques bijoux et SURTOUT se montrer dans le village.

Déjà qu’elle m’avait dérangée pendant une réunion professionnelle de grand matin pour m’expliquer « qu’elle serait là à 14h15, qu’elle se placerait au milieu au bord de l’allée centrale et que si je le voulais, elle me gardait une place » …

Ben tiens! Non merci!

 

Comment faire pour se faire remarquer? Simple!

A la fin de la messe, alors que je terminais ma boîte de Kleenex suite à l’intervention des petites-filles, dans le silence recueilli et profond avant la sortie … un bruit énorme fait sursauter tout le monde : ma mère, emmêlée dans sa béquille, les 4 fers en l’air dans l’allée centrale à 5 mètres du cercueil.

Elle avait gagné : on l’avait effectivement remarquée.

 

Remarquez, je lui ai dit par après que ce n’était pas grave puisque nous avions dans l’assemblée son médecin traitant, son kiné, le prêtre et Samuel, le croque-mort … nous étions parés ;-)

 

10:47 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

20/03/2008

LE PERE JOSEPH CHEZ LES SS...

 

benoitXVI

 

 

 

 

 

 

 

 

J’essaie, dans la mesure du possible, de regarder au moins un JT le soir.

Histoire, comme beaucoup, de rester un minimum au courant de l’actualité.

 

Et les JT nous inondent d’images violentes, qu’à force, nous intégrons tous en y réagissant de moins en moins.

L’habitude de l’horreur s’installe, nous nous blindons insidieusement mais complètement.

Parvenons-nous à rester critiques ?

 

Dans ce contexte là, ou du moins dans le même genre, j’aime aussi beaucoup suivre les émissions à caractère informationnel sur les faits de société.

 

La RTBF dans le cadre de « Question à la Une » nous avait prodigué un reportage sur le rôle du Saint Père par rapport aux prêtres pédophiles.

 

Bon, déjà que je n’adhère pas aux idéaux de Monsieur XVI ni (désolée, c’est comme cela) à ses origines teutonnes ni à son ancienne adhésion aux Jeunesses Hitlériennes , mais le fait de soustraire les prêtres coupables et reconnus comme tels à la Justice en les planquant dans sa résidence principale, bien défendus par une horde de petits suisses fringués toute l’année comme s’ils sortaient d’un carnaval…cela me sidère.

 Dans son Premier Encyclique daté du 25 janvier 2006 nous est précisé que : « Dieu est amour. Le pape dénonce l’amour "rabaissé au simple sexe" et y présente le couple hétéro comme destinée de l’homme et de la femme. Et y prétend que l’Eglise rejette le prosélytisme. »  

Le pape dénonce, le pape dénonce … faites ce que je vous dis, ne faites pas comme ceux que JE protège !

 

Soit, passons à autre chose !

 

Le Tibet …

 

J’ai eu la chance de visiter, dans une autre vie, le Ladakh, petite province au Nord de l’Inde et principalement bouddhiste.

J’y ai visité une pléiade de monastères, j’y ai vu et observé des moines bouddhistes … tous sereins, tous calmes, tous pacifiques … du bonheur à l’état pur, de la plénitude complète.

 

Et quand je vois au JT ces moines vêtus de leurs robes bordeaux et ocre se battre dans les rues de Lhassa, je suis choquée, profondément choquée.

Cela ne correspond en rien à l’image que j’ai, que beaucoup ont d’eux.

 

Doivent-ils se laisser faire ?

Non, bien sûr.

La Chine manipule-t-elle les médias ?

Ce n’est pas nouveau !

 

Mais des moines qui se battent … c’est tout aussi choquant que Joseph Ratzinger chez les SS.

 

11:57 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

11/03/2008

J’AI VIRE MA CUTI

 

IMG_0553

 

Voilà des années que mes fils me réclament un chien !

 

Hors de question … et tous les prétextes sont bons :

-          j’ai peur des chiens

-          nous n’avons pas assez de place à la maison

-          je travaille et vous allez à l’école – ce chien va être malheureux tous seul en semaine

-          et quand nous partons en vacances, on fait comment ?

-          il y a déjà les serpents et le hamster nain

-          je vois le truc arriver : au début vous serez touts fous et après, ce sera pour ma poire

-          je vous ai élevé, je n’ai pas envie de remettre le couvert avec un chiot

-          etc….

 

Vous l’aurez compris, quand je dis non, c’est non !

 

Et pourtant … j’ai enfin connu le véritable coup de foudre, celui dont toutes les femmes rêvent, enfin, si on veut.

J’ai croisé le doux regard d’un bébé de 8 semaines, doux mélange entre un Berger Allemand et un Rottweiler, petite boule de poils noire et fauve, une petite femelle à laquelle je ne pouvais résister, et je n’ai pas résisté !

 

Balayés tous les prétextes, je vire ma cuti et je ramène Noa à la maison.

Grande surprise pour le récalcitrant et le dubitatif mais une seule et même expression :

« Maman, là, tu as déchiré » !

« J’ai quoi ? »

« T’occupe, merci, merci, merci maman chérie » !

 

Et certains de me dire que je suis folle, que je cherche les emmerdes, que …

 

M’en fouts !

Vous savez pourquoi ?

 

Parce que je ne vais pas être obligée de faire réciter à Noa les tables de multiplications.

Parce que Noa se foutra complètement de l’accord des participes passés.

Parce que le néerlandais ne fait pas partie des matières incontournables de l’éducation canine.

Et SURTOUT, parce que la joie incommensurable de mes enfants repousse toutes mes peurs.

 

Noa, du haut de ses 8 semaines (et 7,5 kg quand même … pas frêle la gamine !) est gâtée comme je n’ai jamais gâté mes mômes.

Il faut dire aussi que je me voyais mal leur donner un nonos en corne ou une corde à ronger à cet âge-là.

 

La famille s’est agrandie, à la grande joie de tous.

Même du MIF qui fait un peu la gueule !

N’empêche, je l’ai surpris l’autre soir à quatre pattes au-dessus de Noa, couchée sur son dos, et lui donnant des bisous sur le ventre … je t’ai vu MIF !!!

 

Bienvenue Noa, ma ch’tite mèmère.

 

19:11 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

04/03/2008

BOUCHERIE "TIRE-PEAUX", BONJOUR !

 

large_316298

 

Mon petit mage personnel me dit l’autre jour : « Marivic, regarde ne fût ce qu’une seule fois l’émission « Tout pour plaire » sur RTL TVI, tu m’en diras des nouvelles… »

 

Mardi dernier, je fais le blocus par rapport à toute la petite famille et je me branche sur cette nouvelle merveille issue de la télévision francophone belge.

 

Comment vous dire, comment vous décrire … ?

Désolant, affligeant, navrant, attristant, déplorable … les synonymes me manquent.

 

Et l’on critique ceux qui aiment la Star’Ac, ou le Loft ?

Mais bon Dieu, ce sont des chefs d’œuvre par rapport à cet étalage bouseux !!!

 

Loin de moi le fait de vouloir jouer à la pétasse mais quand même.

 

D’abord le casting !

Aaaaaahhhhh, tout un art un bon casting et là, RTL reçoit la Palme, le César, le Grand Prix du Festival d’Avoriaz et de Venise en même temps … mieux que Marion Cotillard pour « La Môme ».

 

Mais comment ont-ils fait pour pouvoir aller dégoter de pareilles cruches représentantes idéales sans conteste de l’accent belge agrémenté de « putain, salope, fait chier, conasse » et j’en passe.

 

Patricia, 36 ans, de Beyne-Heusay (c’est où ça ?) qui nous fait une crise et qui veut partir.

La coach force la porte de sa chambre et lui fait une leçon de psycho-morale appuyée sur une petite table à l’arrière de laquelle on peut apercevoir un grand sac portant le logo de la marque X de produits de beauté qui sponsorise l’émission.

 

Christine, 41 ans, de Bertrix, patronne de Discothèque à Neufchâteau qui rêve de faire du camping avec des indiens dans le Grand Canyon et qui se répand de colère dans la presse parce qu’elle a été filmée avec ses seins lourds et son gros ventre qui pendait lamentablement au-dessus de sa petite culotte… Ma chérie, tu n’avais pas remarqué toutes les caméras et le perchiste autour de toi ? Il y a-t-il une option ophtalmo dans l’émission ?

 

Gisèle, 48 ans, de Amay dont la photo sur le site internet de l’émission vaut le détour.

Rajoutons une option coiffeur, cela pourra certainement servir.

 

Julie, 21 ans, d’Angleur qui culmine avec son mètre quatre-vingt et quelques. Je ne savais pas qu’elle était transsexuelle et très honnêtement, elle me semble « la plus équilibrée » de toutes (je n’ai pas dit la plus intelligente parce que de ce côté, je cherche encore » !

 

Soit, on l’avait remarqué : cette émission est nullissime mais ce qui me fait le plus me marrer, ce sont les articles dans les journaux après seulement deux épisodes palpitants … ne lésinons pas sur les mots !

 

Le chirurgien d’abord : Dr Abboud qui affirme qu’il ignorait qu’il s’agissait d’un téléréalité et qui pensait que nous étions dans une émission strictement scientifique.

Il est stupide ou quoi le toubib ?

Mais attendez … le même journal nous parle d’une patiente qui, « suite à une perte de poids importante, s’est retrouvée avec un physique disgracieux à hauteur des seins et du tablier abdominal. Ladite patiente s’est faite opérée par notre même boucher et s’est retrouvée avec son pubis remonté non loin de son nombril ».

Là, j’admets qu’à part le maillot une pièce au bord de l’eau à Duinberg, il n’y a pas beaucoup d’autres solutions.

 


En lisant ceci, je repensais à la petite Annie Chancel, notre Sheila qui nous a fait swinguer dans les années 70 et qui venait raconter sa vie à Mireille Dumas un soir pas si lointain que cela.

Sheila est tellement liftée que ses sourcils sont remontés en forme d’accents circonflexes !

Sheila

 

 

Avez-vous déjà comparé ces blondes décolorées qui se sont fait ravaler la façade et grossir les lèvres ? Elles ont toutes le même visage, toutes sans exception !

Un peu à la Lova Moor …

lova


 

...même la femme du pilote Jacques Wilmart (Arche de Zoé) ne peut nier être passée par le scalpel.

wilmart

 

Il y a aussi la fameuse Jocelyne Trucmuche (la femme panthère) sur qui le chirurgien n’a pu rattraper les dégâts occasionnés par ses diverses opérations, sans compter Bambi le pédo.

jocelyneMichael

Avec la chirurgie esthétique, nous entrons dans le monde des mutants !

Je ne comprends pas … c’est tellement visible, tellement laid.

 

Quant à moi, je vais bien rester sagement avec mon gros pif, mes papattes d’oies et mes petits seins de mère de 46 ans … je m’aime bien comme cela finalement.

 

12:31 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

14/02/2008

LES LECONS DE L'HISTOIRE

 

VHugo

 

Voici l’extrait d’un entretien* avec Victor Hugo parlant de Napoléon III … d’une actualité surprenante !

On dit souvent que l’histoire se répète …

ENTRETIEN AVEC VICTOR HUGO

Vous semblez vous tenir très informé de l’actualité politique française. Quel regard portez-vous sur notre nouveau président ?

Victor Hugo : « Depuis des mois, il s’étale : il a harangué, triomphé, présidé des banquets, donné des bals, dansé, régné, paradé et fait la roue … Il a réussi. Il en résulte que les apothéoses ne lui manquent pas. Des panégyristes, il en a plus que Trajan. Une chose me frappe pourtant, c’est que dans toutes les qualités qu’on lui reconnaît, dans tous les éloges qu’on lui adresse, il n’y a pas un mot qui sorte de ceci : habileté, sang-froid, audace, adresse, affaire admirablement préparée et conduite, instant bien choisi, secret bien gardé, mesures bien prises. Fausses clés bien faites. Tout est là … Il ne reste pas un moment tranquille ; il sent autour de lui avec effroi la solitude et les ténèbres ; ceux qui ont peur la nuit chantent, lui il remue. Il fait rage, il touche à tout, il court après les projets ; ne pouvant créer, il décrète. »

Derrière cette folle ambition personnelle, décelez-vous une vision politique de la France, telle qu’on est en droit de l’attendre d’un élu à la magistrature suprême ?

Victor Hugo : « Non, cet homme ne raisonne pas. Il a des besoins, il a des caprices, il faut qu’il les satisfasse. Ce sont des envies de dictateur. La toute puissance serait fade si on ne l’assaisonnait de cette façon. Quand on mesure l’homme et qu’on le trouve si petit et qu’ensuite on mesure le succès et qu’on le trouve si énorme, il est impossible que l’esprit n’éprouve quelque surprise. On se demande : comment a-t-il fait ? On décompose l’aventure et l’aventurier … On ne trouve au fond de l’homme et de son procédé que deux choses : la ruse et l’argent… Faites des affaires, gobergez-vous, prenez du ventre ; il n’est plus question d’être un grand peuple, d’être un puissant peuple, d’être une nation libre, d’être un foyer lumineux … la France n’y voit plus clair. Voilà un succès. »

Que pensez de cette fascination pour les hommes d’affaires, ses proches ? Cette volonté de mener le pays comme on mène une grande entreprise ?

Victor Hugo : « Il a pour lui désormais l’argent, l’agio, la banque, la bourse, le comptoir, le coffre-fort et tous les hommes qui passent si facilement d’un bord à l’autre quand il n’y a à enjamber que la honte … Quelle misère que cette joie des intérêts et des cupidités … Ma foi, vivons, faisons des affaires, tripotons dans les actions de zinc ou de chemin de fer, gagnons de l’argent. C’est ignoble mais c’est excellent : un scrupule en moins, un louis de plus, vendons toute notre âme à ce taux ! On court, on se rue, on fait antichambre, on boit toute honte … une foule de dévouements intrépides assiègent l’Elysée et se groupent autour de l’homme. C’est un peu un brigand et beaucoup un coquin. On sent toujours en lui le pauvre prince d’industrie. »

Et la liberté de la presse dans tout ça ?

Victor Hugo (pouffant de rire) : « Et la liberté de la presse ? Qu’en dire ? N’est-il pas dérisoire seulement de prononcer ce mot ? Cette presse libre, honneur de l’esprit français, clarté de tous les points à la fois sur toutes les questions, éveil perpétuel de la nation … où est-elle ? »

*Toutes les réponses de Victor Hugo proviennent de son ouvrage « Napoléon le Petit », le pamphlet républicain contre Napoléon III

 

19:55 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

11/02/2008

LA VIE SEXUELLE DU HAMSTER

 

images

Vous vous souvenez certainement des débuts de Canal +.

Non pas nécessairement pour les films que l’on pouvait y voir avant les chaînes publiques mais plutôt pour les films pornos qui y étaient diffusés tard le soir.

 

Et pour les radins qui n’avaient pas le décodeur mais qui avaient quand même envie de mater, ils pouvaient s’inspirer du fameux truc révélé par notre Laurence Bibot nationale qui, déguisée en Miss Bricola, avait trouvé le truc suprême pour décoder les images brouillées de brouillons ébats : l’agitation d’une passoire devant les yeux !

 

Nous nous sommes marrés, le futur père de mes enfants et moi-même à tester à l’époque cette astuce, sans succès … même avec un chinois, cela restait audible mais pas visible.

Et encore, en ce qui concernait l’audible, mis-à-part 2  longues voyelles (aaaaaaaaaa et oooooooooo) et 2 mots (« ouiiiiiiiiiii » et « encore »), les dialogues restaient très pauvres.

Ceci dit, un porno reste un porno et ce sont les images qui priment malgré tout, je sais !

 

Soit, ça c’est pour introduire un sujet quelque peu semblable, quoi que !

 

Ce dimanche, 3h30 du matin, je reçois un coup de fil de mon fils qui, de retour des sports d’hiver en bus, me fait savoir que dans une bonne demi-heure, ils seront tous au point de ralliement.

 

Vite un bon café en allumant la TV et je tombe sur ces séries pseudo-érotiques d’AB4.

 

Lotus d’Or est annoncé, produit par « Hamster Productions ».

Bon, déjà au départ, ce nom « Hamster Productions » me fait rire.

 

Mon dubitatif a un petit hamster nain et il est vrai que je ne m’étais jamais intéressée jusqu’à présent de la libido de notre petite « chaussette » (vous marrez pas, nous l’appelons comme nous le voulons !).

Il est vrai aussi que Chaussette vit seule et, hormis sa roue dans laquelle elle court comme une folle, sa vie reste assez banale et calme.

 

Mais … soucieuse de ne pas mourir idiote et pleinement décidée à me documenter un maximum sur la vie sexuelle des hamsters, j’entame des recherches sur Internet.

Soyons clair : rien de transcendant, que du commun pour un animal et pas de festin à la mante religieuse dont le mâle continue quand même à envoyer ses spermatozoïdes même si la charmante femelle lui a déjà bouffé la tête … consciencieux le gamin !

 

Je m’éloigne, je sais mais ne niez pas que vous en apprenez des choses qu’elles étaient intéressantes de par les temps qui courent.

 

Ceci dit, il y a une caractéristique propre au sacre de la reproduction chez les hamsters : c’est la femelle hamster qui doit être amenée au mâle.

Eh oui …
Si vous faites l’inverse, le mâle passera plus de temps à marquer son nouveau territoire avant de s’occuper de sa promise et la femelle lui fera un accueil plus que glacial et hostile.

 

Et c’est ici que se terminera pour aujourd’hui la petite minute animalière.

 

Revenons à présent à notre petite Lotus d’Or qui attend sagement dans son bordel chinois la visite d’un client potentiel.

Vous constaterez que dans ce cas-ci, si la femelle n’est pas amenée au mâle, il se présente quand même pour choisir sa proie.

Inutile donc de faire pipi partout pour marquer son nouveau territoire, d’autant plus que ce sera mal vu par la maquerelle locale.

Et la femelle n’aura pas non plus à lui faire un accueil plus que glacial et hostile … elle est là pour cela après tout !

 

Et notre honorable client chinois de se voir présenter différentes possibilités : une par chambre avec petit rideau tiré au fur et à mesure par Madame Claudang.

 

1ère chambre : un vieux gros travesti coiffé d’une stupide perruque

2ème chambre : une petite gamine de 7 ou 8 ans qui monte aussitôt sur un banc pour se grandir

3ème chambre : une chèvre attachée à un poteau

4ème chambre : une canne qui cancane

5ème chambre : Lotus d’Or – une jeune femme plus européenne qu’asiatique mais très bien faite de sa personne.

 

… j’en reste là.

Ma tasse de café est vide et il me faut partir chercher le Récalcitrant.

 

Mais … mais !

Le travesti, passe encore.

Nous allons passer sous silence la chèvre et la canne.

La chèvre parce que c’est connu et que cela fait partie du répertoire des blagues idiotes sur les mercenaires.

Quant à la canne, je ne sais pas, j’ai des doutes.

 

Mais la gamine ?!

Est-ce bien nécessaire ?

 

Même chez les animaux, cela ne se passe pas comme ça !

 

Merci Hamster Productions, merci pour votre délicatesse !

 

18:47 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

28/01/2008

L’ARCHE DE ZOE DANS LE THALYS

 

arche

Les membres de l’Arche de Zoé partent au Tchad pour ramener en France des orphelins.

L’expédition tourne au vinaigre et les médias nous inondent de diverses versions des faits.

- « Ils étaient orphelins ! »

- « Mais non, ils ne l’étaient pas ! »

- « Certains étaient blessés ! »

- « Regardez les images : ils leur mettaient de faux pansements ! »

… et j’en passe !

 

Quoiqu’il en soit, ils ont été jugés sur place et condamnés à 8 ans de travaux forcés.

Procès mené dans les règles de l’art ?

Je ne sais pas, mais il est certain que si je devais passer devant un tribunal au Tchad ou dans n’importe quel autre pays d’Afrique, je préférerais de loin que ce procès se déroule dans mon pays d’origine.

 

Sans compter que les prisons africaines ne sont franchement pas des répliques des cases du Club Med … les nôtres non plus mais, à choisir …

Un de mes amis journaliste a vécu cette douloureuse expérience au Kenya il y a quelques années et les souvenirs qu’il en a viennent encore aujourd’hui peupler ses rêves, enfin … rêves, c’est beaucoup dire.

 

Bref !

Nos 6 petits camarades reviennent en France, sont rejugés et écopent de 8 ans de prison, punt aan de lijn !

Normal me semble-t-il !

 

Pourquoi voudriez-vous que le petit Nicolas se permette de brouiller ses relations avec le Tchad, même si cet Etat lui importe finalement très peu ?

 

De plus, il a une actualité personnelle des plus chargée.

 

Jugez plutôt :

 

-          hop, après une petite visite au pays de Toutankhamon avec 3 consonnes et 2 voyelles italiennes, il va serrer quelques mains en Inde et assister à la parade militaire locale

 

-          il intente un procès à Ryanair qui utilise son image privée ( ?) en le mettant en scène avec Carlita d’amour dans une campagne de pub… Remarquez que là, je le trouve très diplomate d’avoir voyagé avec cette compagnie afin de lui éviter à nouveau les foudres pour avoir de par un passé assez récent pris un jet privé MAIS prêté par un pote

 

-          il explique aux dirigeants de la Société Générale qu’ils doivent assumer leur devoir face à l’intelligence du jeune Jérôme Kerviel (31 ans quand même), intelligence qui lui a permis de passer à travers toutes les mailles du filet pour faire perdre à son gentil patron pas loin de 5 milliards d’euros, sans en empocher un cent en plus

 

-          et il a encore le dossier d’Ingrid Betancourt sous le coude

 

-          sans compter tous les troubles sociaux auxquels il doit faire face dans son joli hexagone

  

Et pourtant … oui, et pourtant !

Moi j’ai trouvé une chouette solution pour lui éviter des soucis supplémentaires : pourquoi ne pas envoyer ses compatriotes humanitaires se faire rejuger une fois de plus, mais en Belgique cette fois ?

 

Nous n’avons qu’un gouvernement transitoire et un système judiciaire très au point.

 

Déjà que la police en a ras-le-bol de choper des mineurs, même dangereux puisqu’ils sont relâchés aussi vite (voulez-vous que l’on parle de ces ordures qui ont tabassé ce pauvre père de famille dans le métro Delta, père de famille à jamais handicapé et qui apprend que ces ignobles agresseurs sont ressortis ? Voulez-vous que l’on parle de ces gamins qui ont tiré à travers les vitres de ce home pour personnes âgées et qui ont été remis directement en liberté ?)

 

Déjà que nos prisons sont tellement bondées que l’on relâche très vite même les plus grandes crapules.

Sauf en ce qui concerne Marc Dutroux, je dois bien l’admettre.

Mais lui, il avait quand même réussi à se faire la malle alors qu’il était au tribunal pour consulter son dossier … l’ordure par excellence était sous bonne escorte me semble-t-il !

 

Ma main à couper que l’Arche de Noé écopera de 6 mois et avec sursis en plus.

 

Quant à notre bon roi, après avoir soigné sa fracture et nommé à tour de bras tous les politiciens actuels ou presque oubliés de notre plat pays, il signe des arrêtés royaux qui acceptent à présent que l’on dise et écrive Malmedy au lieu de Malmédy et Blegny au lieu de Blégny !

Je vous jure que c’est exact !

Alors, vous pensez bien que Bebert, dans la foulée, se fout complètement du Tchad.

 

Allez Nicolas, mets les dans le Thalys (quand il n’est pas en grève) et nous allons t’ôter une solide écharde du pied, promis, juré !

 

22:09 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

03/01/2008

LE PETIT NICOLAS

 

a

CA, c’est fait aussi !

Quoi ?

Mais ces fêtes idiotes pardi !

Noël s’est bien passé – le Nouvel An aussi.

Nous avions un réveillon prévu qui a été annulé le matin même et, très sincèrement, j’en étais ravie.

 

Ce matin, nous avons enlevé et jeté par la fenêtre le sapin de Noël !

Mais noooooooooooon, nous n’habitons pas au 6ème d’un immeuble en bordure de chaussée !

D’habitude, je défaisais le sapin dès le 2 janvier.

Cette année, j’ai attendu le 3 … vous avouerez que je m’améliore avec le temps, non ?

Bon, il est vrai aussi qu’il commençait à avoir une fâcheuse tendance à pencher, non pas vers le mur mais plutôt vers le salon.

Donc, CA, c’est fait aussi !

 

Le Nouvel An ?

A trois : mon fils cadet, Mon Incroyable Fiancé (MIF pour les intimes) et moi … assis par terre autour de la table du living à déguster des huîtres.

OK, les huîtres avec du Kidibul, ce n’est pas le top mais je vous jure que l’on s’y fait ;-)

 

L’aîné était sorti avec des copains et m’a fait la grande surprise de ne pas rentrer encadré par la maréchaussée, ce qui est quand même un beau cadeau pour débuter l’année, vous en conviendrez avec moi.

.

Il est vrai qu’ils étaient tous rassemblés sur la Grand Place pour fouiller les touristes et jeter par terre ceux qui avaient la mauvaise idée de faire exploser les quelques pétards qui avaient échappés à leurs fouilles.

Ou alors, ils organisaient des lâchés de ballons le long des routes, c’est selon !

 

Pour ma part, finalement, et je ne veux pas faire dans le sensationnel ou le sentimental, la seule chose importante à mes yeux était de savoir si oui ou non, ces pauvres otages étaient enfin libérés par les Farcs.

Et que nenni !

On n’en parle même plus aux News.

Mais rassurez-vous, le petit Nicolas accompagné de la grande Carla va faire un malheur et nous les ramener tous dans les mois qui viennent, ce que je souhaite en plus.

 

2008 commence, enfin !

J’ai plein de rêves dans les yeux et je vais y arriver, foi de Marivic.

 

Eh … bonne année quand même à tous.

 ;-)

 

15:13 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

26/09/2007

MAIS QUE FAIT SARKO ?

 

images

Pêché cette semaine dans la mare du "Canard Enchaîné", l'hebdomadaire satirique français, ce texte savoureux :  "C'est bien beau de s'occuper de l'Iran, de la Hongrie et de la guerre civile colombienne. Mais à nos portes, la Belgique est en crise et Sarkozy ne fait rien.Harcelés par la guérilla flamande, nos voisins francophones n'en mènent pas large dans l'enclave de Bruxelles [...] Invoquant l'indépendance de la Flandre et la partition du royaume, le leader flamand Yves Leterme demande plus fort que jamais que sa province (sic) gère elle-même, à la place de l'Etat fédéral, la justice, les impôts, l'économie, la sécurité sociale, le code de la route, etc… C'est-à-dire à peu près tout ! Les Wallons s'occuperaient de leurs allocations-chômage et d'Annie Cordy... Or, que fait Sarko ? Rien ? Que fait Kouchner ? Pas la moindre menace de guerre... Pas le moindre corridor humanitaire pour "rattacher" les Wallons à la France ! Quel immobilisme ! Puisque nos hommes politiques montrent leur impuissance, il reste une solution : envoyer Cecilia Sarkozy à Bruxelles pour négocier la libération des 4 millions de francophones.  Vite un Airbus !".

 

09:50 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

20/09/2007

SALOPERIE !

 

images

Toutes et tous, tout au long de notre vie de quadras et plus, nous sommes passés par différentes phases : la première rentrée à l’école, le passage en humanité, 16 ans et les mobylettes, 18 ans et le permis de conduire, les copains au service militaire, les mariages, les naissances des enfants, les divorces aussi, les enterrements des vieilles tantes ou grands parents …..

 

Aujourd’hui, nous pouvons ajouter une nouvelle « phase » de plus en plus d’actualité, hélas : les suicides !

 

Jérémy allait avoir 25 ans dans une semaine.

Il avait de l’or dans les mains lorsqu’il faisait de la musique.

Il avait des parents et une grande sœur qui l’aimaient tellement.

 

Mais il aimait aussi fort la fumette et certains de ses dérivés plus lourds.

 

Et il s’est pendu, tout seul dans son petit appartement, en laissant juste sur la table un « Notre Père » recopié.

 

Il n’a plus voulu chercher de solutions alors qu’il y a toujours des solutions.

 

Il n’a appelé personne, il a fait son propre choix et il laisse derrière lui des parents et des amis complètement anéantis.

  

Dom et Pat, nous vous aimons, sachez le !

10:57 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

16/09/2007

TRANCHE DE VIE

 

IMG_9086

 

 

 

 

 

 

Je t’ai conçu.

Je t’ai porté.

J’attendais tes petits coups de pieds avec bonheur.

Je te caressais, je te parlais, je t’aimais déjà tellement.

Je t’ai mis au monde un samedi, dans la joie.

Je t’ai vu évoluer, grandir, ramper, marcher, parler, rire.

Je t’ai donné 3 ans plus tard un petit frère que tu as d’amblée jalouser.

Je t’ai fait faire des dictées et des dictées à n’en plus finir.

Je t’ai fait répéter tes tables de multiplications.

Je t’ai regardé, sous la pluie battante, jouer au football.

J’ai entendu ta voix muer.

Je t’ai acheté des lotions contre l’acné.

J’ai constaté tes premiers émois par rapport à la gente féminine.

Je t’ai fourni tes premiers préservatifs.

J’ai subi tes cheveux longs et sales.

J’ai supporté ta crise d’adolescence.

J’ai aménagé au mieux ma petite maison pour toi et ton frère lors du décès de votre papa.

 

Tu as aujourd’hui 18 ans et je n’ai pas vu le temps passé.

 

Nous avons vécu des moments magnifiques, nous avons traversé des périodes difficiles, voire pénibles, nous nous sommes souvent pris la tête tous les deux, disputés, réconciliés, nous avons pleuré dans les bras l’un de l’autre.

 

Tu me soutiens pour faire évoluer ton petit frère auprès duquel tu as souvent plus d’écoute que moi-même, tu mûris de plus en plus (même si tu ne VEUX pas avoir 18 ans … ;-), tu es de plus en plus conscient que la vie n’est pas facile mais tu a l’air d’être plus prêt à présent à y faire face.

 

J’avais promis à ton papa, quelques jours avant son départ, de faire de toi un homme et je pense très sincèrement que je vais y arriver.

 

Parce que je t’aime infiniment et que je sais pertinemment bien que sous tes airs parfois bourrus, tu m’aimes aussi.

 

Bon anniversaire mon fils d’amour, mon récalcitrant !

 

Maman

 

 

09:50 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

13/09/2007

HERMAN VA-T-IL MANGER DES AVISANCES CE WEEK-END ?

 

images

95 jours aujourd’hui depuis que nous avons voté … et toujours pas de gouvernement !

 

La Belgique est vraiment un petit pays qui ne manque pas de surprises.

 

Leterme s’est planté face à Joëlle qui revenait à sa tendre enfance et ne savait plus que dire « non » à tout, ce en quoi elle n’avait pas tout à fait tort du reste mais ceci reste bien entendu une réaction de francophone, pourtant absolument pas « néerlandophobe »

 

Le Roi a écourté ses vacances en laissant sa petite mozzarella seule au bord de la piscine pour venir calmer les esprits.

 

Van Rompuy a repris les négociations de façon discrète mais, je me répète, toujours rien à l’horizon !

 

Et j’entends à la radio ce matin que les négociations vont être suspendues pour quelques jours en raison d’un week-end chargé : le Grand Prix de Spa-Francorchamps, le football et les fêtes de Wallonie avec son petit péquet et ses avisances (saucisses enrobées de pâte feuilletée : ça, c’est pour les Bruxellois qui traîneraient ici par hasard et qui restent bloqués sur les moules/frites).

 

J’hallucine mais finalement, ceci n’est que la continuité de cela.

En effet, lorsque Joëlle est partie dans le Sud de la France auprès de son fils malade, Yvounet était vert de rage.

Et pourtant, c’était bien légitime ! C’est une maman aussi et même peut-être avant tout.

 

Donc, si on fait la fête ou si on court à 22 derrière le même petit ballon, on arrête tout.

 

Et puis quelle importance finalement ?

95 jours ou 154, cela ne changera pas grand-chose dans l’immédiat.

 

Je rappellerai néanmoins à nos gentils politiciens que Noël approche et qu’il est également de tradition de faire une trêve à ce moment-là.

 

Chers citoyens, nous avons encore de bien jolis jours devant nous !

 

10:29 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

12/09/2007

LA DURE PROFESSION DE BRANLEUR D’ELEPHANT

 

images

« Le Dr Hildebrandt, qui se consacre à la reproduction de cette espèce en péril, vit son métier comme un sacerdoce. Il n’y a pas de sot métier. Mais masturber des éléphants au nom de la science n’est pas de tout repos. L’expert Thomas Hildebrandt, en fait la dure expérience tous les jours. Il s’est même retrouvé avec un œil au beurre noir à la suite d’une manipulation malheureuse. Une simple caresse suffit à mettre le pachyderme dans tous ses états. En érection, son pénis atteint 1,50m.« Ses mouvements d’avant en arrière sont si puissants que vous n’arrivez pas à tenir sur vos jambes » note l’expert allemand de réputation internationale qui s’est attelé à une noble mission : aider une espèce en voie d’extinction à se reproduire. En ce moment par exemple, la profession de masturbateur consiste à faire s’accoupler à distance Jackson et Christy, deux éléphants qui logent dans des zoos à 2.000 km l’un de l’autre. Une tâche qui exige du doigté (sic) : une manipulation de Jackson produit 30 cl de sperme, qu’il faut ensuite acheminer à l’autre bout des Etats-Unis pour procéder à une insémination artificielle qui ne marche même pas à tous les coups. Le Dr Hildebrandt vit ce travail de reproduction assistée comme un sacerdoce.« L’homme est responsable de l’annihilation des espèces : il doit maintenant trouver des méthodes ingénieuses pour les sauver », affirme-t-il. C’est pour la bonne cause ! »

 

Aaaaaah, je vous ai vu arriver en courant avec un tel titre hein ?

Non, non, ne niez pas … et pourtant !

 

Cet article, gentiment envoyé par un de mes amis et paru semble-t-il dans le Point, me laisse néanmoins pantoise.

 

Et il est exact qu’il n’y a pas de sot métier … mais je serais curieuse de savoir ce que les enfants de cet expert mettaient comme profession de leur papa lorsqu’ils devaient remplir la petite fiche signalétique de l’école en début d’année scolaire…

Ceci dit, notre brave Christy, si l’insémination fonctionne bien, va se retrouver enceinte pendant 21 mois, sans même se souvenir de quelque coït que ce soit et dieu sait qu’elle en a de la mémoire !

21 mois avec les nausées au départ, les problèmes de rétention d’eau dans les pattes, de sciatique, de prise de poids (remarquez, de cela, elle va probablement s’en taper complètement) et à la naissance, même pas un compagnon pour la soutenir et lui offrir quelques fleurs… une fille-mère en fait !

 

Sympa aux yeux de ses camarades !

Merci qui ? Merci Dr Hildebrandt !

 

Mesdames et messieurs qui vous plaignez parfois de votre métier, prenez-en de la « petite » graine !

 

12:04 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

 

« Le Dr Hildebrandt, qui se consacre à la reproduction de cette espèce en péril, vit son métier comme un sacerdoce. Il n’y a pas de sot métier.Mais masturber des éléphants au nom de la science n’est pas de tout repos. L’expert Thomas Hildebrandt, en fait la dure expérience tous les jours.Il s’est même retrouvé avec un œil au beurre noir à la suite d’une manipulation malheureuse. Une simple caresse suffit à mettre le pachyderme dans tous ses états.En érection, son pénis atteint 1,50m.« Ses mouvements d’avant en arrière sont si puissants que vous n’arrivez pas à tenir sur vos jambes » note l’expert allemand de réputation internationale qui s’est attelé à une noble mission : aider une espèce en voie d’extinction à se reproduire. En ce moment par exemple, la profession de masturbateur consiste à faire s’accoupler à distance Jackson et Christy, deux éléphants qui logent dans des zoos à 2.000 km l’un de l’autre. Une tâche qui exige du doigté (sic) : une manipulation de Jackson produit 30 cl de sperme, qu’il faut ensuite acheminer à l’autre bout des Etats-Unis pour procéder à une insémination artificielle qui ne marche même pas à tous les coups. Le Dr Hildebrandt vit ce travail de reproduction assistée comme un sacerdoce.« L’homme est responsable de l’annihilation des espèces : il doit maintenant trouver des méthodes ingénieuses pour les sauver », affirme-t-il. C’est pour la bonne cause ! »   

Aaaaaah, je vous ai vu arriver en courant avec un tel titre hein ?

Non, non, ne niez pas … et pourtant !

 

Cet article, gentiment envoyé par un de mes amis et paru semble-t-il dans le Point, me laisse néanmoins pantoise.

 

Et il est exact qu’il n’y a pas de sot métier … mais je serais curieuse de savoir ce que les enfants de cet expert mettaient comme profession de leur papa lorsqu’ils devaient remplir la petite fiche signalétique de l’école en début d’année scolaire…

 

Et il me vient une autre réflexion : heureusement que les souris ne sont pas en voie d’extinction !

 

Mesdames et messieurs qui vous plaignez parfois de votre métier, prenez-en de la « petite » graine !

 

12:00 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/08/2007

TOM CRUISE ET BRAD PITT RONFLENT !

 

OK

Ah, mais en voilà une nouvelle qui va révolutionner notre petite vie quotidienne, et somme toute bien banale par rapport à la leur !

 

La DH se reconvertirait-elle en plagia de Voici ?

 

Mais, les enfants, j’ai quelques scoops à vous faire partager !

 

Savez-vous que ces Messieurs ont aussi des flatulences ?

Flatulences ?

Pour éviter à certains d’entre vous d’éventuellement se précipiter sur un dictionnaire, je vais faire plus direct : ils pètent !

 

Ben oui, comme tout le monde !

 

Et je ne vais pas en rester là.

Savez-vous que la Princesse Mathilde pète aussi ?

Dans la soie, j’en conviens mais vous avouerez que vous n’aviez pas pensé à cela non plus !

Elle a beau pencher sa tête sur le côté comme Fabiola, qui au demeurant pète aussi, elle n’en reste pas moins un être humain !

Et attention, accrochez vous bien, quitte à démolir un mythe, toutes les familles royales du monde pètent !

Oui ! Cela vous en bouche un coin hein ?

 

Attendez, ce n’est pas fini :

 

-          Tom et Brad achètent aussi du papier toilettes

 

-          Tom et Brad, s’ils sont soucieux de leur santé, vont régulièrement chez le toubib pour un examen de la prostate. C’est exact qu’ils ne doivent pas avoir l’air très malin, à quatre pattes sur la table d’examen mais il est des choses qui doivent être contrôlées pour rester en bonne santé. Et si les hommes qui me lisent savent de quoi je parle, ils n’en n’ont pas moins l’air aussi stupide que Tom et Brad sur la table d’examen !

 

-          Tom et Brad ont peut-être un léger écartement entre deux molaires et doivent donc, comme tout un chacun, utiliser le plus discrètement possible un cure-dent pour éliminer définitivement le morceau de côte de porc qui serait venu malencontreusement se coincer entre leurs dents

 

-          Tom et Brad, quand ils se lèvent le matin, ne sont pas plus sexy que quiconque, même s’ils se lavent les dents dès le réveil

 

-          Tom et Brad utilisent du déodorant et si cela se trouve, se font épiler le dos comme certains hommes

 

-          Tom et Brad ont une maman à qui ils souhaitent une bonne fête

 

-          ….

 

-          Tom et Brad sont des êtres humains, sans plus ni moins. Pas besoin d’en faire des choux gras.

 

Eh, attendez,  j’allais l’oublier celui-là : Hugh Grant qui s’est fait choper dans sa voiture pendant qu’il s’offrait une petite gâterie avec une prostituée.

Toute la presse s’en est donné à cœur joie !

Mais quand Jan Van Piperzeel (même pas un jeu de mot … quoi que !) s’offre le même service, personne n’estime nécessaire d’en faire la Une de tous les magazines.

 

Foutez-leur la paix bon Dieu !

 

Il est exact que, vous comme moi, n’avons pas notre étoile sur Hollywood Boulevard mais je vous rappelle quand même que pour apposer leurs petites menottes sur leur propre étoile, toutes ces stars se sont mises à quatre pattes … comme chez le proctologue ;-)

 

Non, je ne fais pas dans le scato, je relativise !

 

13:17 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/08/2007

LAISSEZ SORTIR LES PEDOPHILES !

 

images

Ce français, Francis Evrard, est sorti de prison, avec une ordonnance de Viagra en poche.

Il était connu comme pédophile récidiviste !

Le médecin prétend ne pas avoir eu accès à son dossier – il était en forme le toubib !

Francis Evrard a attrapé le petit Enis, 5 ans et vous connaissez la suite.

 

Le petit Nicolas s’énerve et il a raison !

 

Comment peut-on laisser ces hommes, malades c’est vrai, sortir ?

Ils recommenceront TOUJOURS !

 

Dans certains pays, ces hommes portent un bracelet de façon à éviter qu’ils approchent des écoles … Pouvez-vous me dire s’il n’y a qu’aux alentours des écoles que l’on trouve des enfants ?

 

Marc Dutroux, Patrick Derochette, le curé de Couture-St-Germain (que j’ai personnellement connu mais qui n’a pas eu le temps de me faire du mal lorsque j’étais petite fille …), Vincent V., un ami à l’époque qui n’a pas hésité à s’attaquer à ses propres enfants, ses neveux et nièces, ses élèves, bref, tout ce qui passait à ses alentours, Abdallah Ait Oud … la liste est longue !

 

C’est une castration chimique qu’il faut, automatiquement !

Et ce sont les juges qui laissent sortir ces malades qu’il faut condamner AUSSI.

A eux de prendre leurs responsabilités !Ils y réfléchiront peut-être à deux fois avant de signer l’ordre de libération.    

On ne laisse pas courir dans les rues des hommes qui feront de toute façon du mal aux enfants … aux VOTRES peut-être !

 

La pédophilie a toujours existé mais personne n’en parlait jusqu’à une certaine époque, notre époque.

Julie et Melissa ont, malgré elles, ouvert le débat.

 

J’espère VRAIMENT que le petit Nicolas, avec sa verve et sa rage, permettra de mettre de l’ordre là où certains politiques ou juristes européens et autres, ne prennent définitivement pas leurs responsabilités, responsabilités pour lesquelles nous payons aussi !!!!!

 

J’ai envie de vomir !

 

21:00 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

10/08/2007

LA GUERRE DE TROIE AURA BIEN LIEU !

 

Reçu par mail ... à vous de juger !

images

43 mosquées wallonnes ont été reconnues par le Ministre Wallon des Affaires Intérieures, Philippe Courard.

Pour une communauté, être reconnue signifie que le traitement des ministres des cultes est pris en charge par le Ministère Fédéral de la Justice.

 

Et pendant ce temps là, de plus en plus de familles, d’isolés, de pensionnés n’arrivent plus à se loger, voire à se nourrir décemment.

Des autochtones souffrent sans que l’on en tienne compte dans la réalité.

 

Des Wallons, des gens qui souvent cotisent ou ont cotisé au bien-être général avec leurs petits sous, et dont les parents ont trinqué pour que notre pays soit ce qu’il est.

 

Et je voudrais bien aller demander le financement d’une église ou d’une chapelle à Islamabad !

 

Mais est-ce qu’on devient fou chez nous ?

Je ne fais pas de racisme primaire, j’en appelle au bon sens !

 

Il a fallu cent ans pour que la qualité de la femme soit reconnue chez nous, et pour que la laïcité soit une règle de société, la religion devenant une affaire aussi respectable que privée.

 

Et on va reculer avec des burkas, des tchadors et consorts, on va financer ces trucs-là qui sont des signes extérieurs de la soumission des femmes d’aujourd’hui dans un certain monde qui affronte sans vergogne nos notions si durement acquises sans respecter les normes des pays d’accueil ?

 

La prison de Lantin va faire une mosquée à l’intérieur des lieux, et payer des tapis de prière !

Les gardiens devront accompagner ces fidèles cinq fois par jour à la prière !

 

Réveillez-vous bande d’idiots ! Etes-vous devenus fous ?

 

Rappelez-vous la Guerre de Troie et ressaisissez-vous, sinon, celle-ci aura bien lieu !

 

C’est insidieusement et sans avoir l’air d’y toucher que l’on sape nos libertés futures.

La propagation des normes islamiques est notre péril du XXIème siècle.

 

Je ne suis pas un intolérant ni un raciste.

Mais je ne veux pas être un imbécile non plus !

 

Même si pour certains, les voix des Turcs et autres sont si importantes aux élections !

 

Vivons-nous donc dans un pays de fous de Dieu et de la Politique ?

 

11:09 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

12/07/2007

BONNES VACANCES

images

Ca y est, c'est fait !

Nous partons demain, le MIF, le récalcitrant et le dubitatif pour 2 semaines de vacances bien méritées.

Bien méritées aussi parce que mes deux ados, à force de coups de pieds au c... ont tous les deux réussi leur année scolaire.

Je vais essayer de profiter de cette accalmie pour vous refaire quelques petits post et vous souhaite à toutes et tous d'excellents congés.

A dans deux semaines et portez-vous bien.

 

Marivic

11:52 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/06/2007

APRES LA PAPAMOBILE, LA SARKOMOBILE

 
 
 
IMG_8072

Il est mignon le petit Nicolas !

 

Le voilà Président de la République Française qu’il se prend déjà pour une star, pire que son ami Johnny, ou encore Double You sur les épaules de qui il tape comme s’ils avaient usé ensemble leurs culottes courtes sur les bancs de la maternelle !

 

Pour le sommet européen qui suit rapidement son élection à l’Elysée, il débarque avec son petit avion et se fait entourer de gardes du corps équipés de valisettes spéciales que, si jamais il devait y avoir un copain de Ségolène qui voudrait le tuer, les valisettes s’ouvriraient immédiatement en « murs pare-balles » … il fallait y penser, non ?

 

Il court comme un poulet sans tête dans tous les coins, boit un petit coup avec Poutine et gueule après sur le journaliste de la 2 qui prétend de façon totalement irrévérencieuse qu’il n’avait pas bu que de l’eau avec son homologue soviétique.

 

Il est vraiment mignon le petit Nicolas.

 

Et pas plus tard que ce matin, il a fait son jogging dans le Parc Royal entouré d’une nuée de gardes du corps.

La journaliste n’a pas précisé s’ils étaient équipés de leurs valises murs pare-balles, c’est dommage.

 

Mais attendez, j’ai une excellente nouvelle pour le petit Nicolas atteint de paranoïa : je lui ai trouvé une Sarkomobile.

 

Ne riez pas, vous l’avez sous vos petits yeux ébahis !

 

Et l’avantage du système réside dans le fait que comme notre Nicolas est petit … et bien, il va même pouvoir se mettre debout dedans sans problème pour remonter les Champs Elysées lors de la Fête Nationale, ou pour ses visites dans les banlieues défavorisées !

 

Bon j’admets que pour la belle Cécilia, ce sera plus compliqué mais bon, on ne peut pas tout avoir non plus. Déjà qu’elle porte des chaussures plates pour ne pas le frustrer davantage son petit Nicolas … !

 

Et ne venez pas me dire que je n’aime pas Sarko, je l’adore, simplement parce qu’il me fait trop rire.

 

Bon week-end à tous.

 

 

16:53 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

IL FALLAIT Y PENSER :-)

images

 

MIF : "Un peu de nervosité donne du piment à la vie"

Le récalcitrant : "Si un peu de nervosité donne du piment à la vie, alors Maman est une véritable bouteille de Tabasco"

C'était la réflexion philosophique du jour ...

Belle journée à tous.

 

 

11:04 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

24/05/2007

LE PETIT ECOLIER AU CACHOT

 

18_lu_affiche

 

Les ados ont souvent tendance à croire que les adultes ne leur disent que des conneries.

Donc, ils n’écoutent pas et n’en font qu’à leur tête, logique !

Et quand j’explique au « petit con » que taguer n’est pas une activité intelligente et que s’il est pris, cela risque de lui procurer quelques problèmes sérieux, il rit.

 

Mais voilà ! Est arrivé ce qu’il devait arriver : mardi dernier, fin de journée, il appose sa jolie signature sur un mur du centre ville et retentit soudain dans ses oreilles une sirène tonitruante de police.

 

Un peu Strasky et Hutch à la Brusseleer : "Par içi gamin, on va au posss"

 

Plaqué sur le capot de la voiture et enfilage de petits bracelets métalliques.

Ca démarre bien…

 

Je pense que là, il devait commencer à très fort serrer les fesses de trouille.

 

Embarqué dans la voiture, girophare et sirène ... il ne faut pas exagérer non plus, ce n'est pas Mesrine les petits gars !

 

Arrivés au "posss", hop, on enlève les chaussures et la ceinture du récalcitrant et au cachot pendant deux heures.  

Et je vous promets qu’il n’a pas reçu de grenadine ni de biscuits « Petits écoliers ».

 

Audition, signature du PV et il est rendu à sa petite vie de petit crétin.

 

Autant vous dire qu’il n’est pas fier de lui et moi, outre les problèmes qui vont nous tomber dessus, je bois quand même du petit lait.

 

Mais comme disait Jean Cocteau : « La sagesse est d’être fou lorsque les circonstances en valent la peine » !

 

Je ne demande pas à un ado de 17 ans d’avoir de la sagesse en toutes circonstances, je lui demande juste d’écouter les « has been » que nous sommes.

 

C.Q.F.D.

13:30 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

08/05/2007

JE VOUS L'AVAIS BIEN DIT !

Portrait

 

Dans mon précédent post intitulé "Il faut aider les terroristes", je vous avais prédit que si le nain passait à l'Elysée, les banlieusards mettraient le feu aux voitures.

Et bien, c’est chose faite, et pas que dans les banlieues du reste.

Sarko qui veut relancer l’économie va donc pouvoir dès à présent engager des pompiers supplémentaires et relancer le secteur automobile qui, je l’espère, se porte mieux en France que chez nous où l’on licencie à tour de bras.

 Mais en voilà une nouvelle qu’elle était bonne ;-)

 

 

12:10 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

07/05/2007

PETIT CON

Rotation of IMG_8033
 
 

Cette fois, je suis vraiment colère !

 

Je vous explique : le récalcitrant – qui soit dit entre nous va bientôt être affublé du surnom de « petit con » - est, soit hyper naïf, soit effectivement très con, soit me prend pour une crétine profonde !

 

Môôôsieur est dans une école d’Arts.

 

Jusque là, on est plutôt content qu’il ait enfin trouvé un truc qui l’intéressait plus moyennement que le reste des possibilités d’études, bien que ce soit la facilité qui ait été choisie dans ce cas-ci, mais bon …

 

Et qui dit Art, dit … beaucoup de choses en fait.

 

Un matin, le MIF me demande s’il est normal qu’il y ait dans le sac à dos / cartable du « petit con » des bombes de peinture.

 

Nous avons effectivement décidé de repeindre la maison, mais pas avec des bombes et encore moins en doré.

 

J’en parle avec le récalcitrant qui me jure tous les grands dieux qu’il ne tague pas.

Et comme cet enfant ne m’a JAMAIS menti, préférant dire la vérité directement pour éviter tous problèmes supplémentaires, je le crois.

 

Et je tombe l’autre jour sur un post-it qui traîne, comme beaucoup de choses du reste dans la maison et qui me fait passer pour une emmerdeuse de première qui n’a que les mots JE VEUX DE L’ ORDRE à la bouche … je tombe donc sur un post-it rempli de « Benz » à la mode graphiquement tag.

 

Récalcitrant ? Tu me prends vraiment pour une andouille ?

Non seulement, tu aurais eu l’intelligence de jeter ton petit papier jaune mais tu me prouves que tu commences à mentir, et là, je n’apprécie, mais alors, je n’apprécie plus du tout !

 

Nous avons fait une petite balade dans mon quartier hier, mon appareil digital à la main, et photographié plus de 20 « Benz ».

Un coup sur un pont, un coup sur le volet d’une librairie, un coup sur une porte, un coup sur une aubette de tram et j’en passe.

 

Je suis ivre de rage et j’exige qu’il aille tout nettoyer, par la porte ou par la fenêtre et s’il le faut, avec l’aide des ouvriers communaux.

Cela l'occupera et pendant ce temps, il ne fera pas de conneries ...

 

Il nous rétorque que c'est de l'Art, que c'est sa façon à lui de s'exprimer, qu'il marque de cette façon son territoire !

 

Ah ? les chiens ont une autre façon de marquer leur territoire, sans pour autant dégrader la ville mon chéri ... tu me suis ?

 

« Benz » … quelle stupide signature ! Remarquez, c’est plus rapide à écrire que Mercedes !

 

Maintenant, il y a quand même un côté positif dans tout cela : il a une écriture nettement plus belle en tag que sur ses cahiers d’école.

 

Quel petit con !

 

 

15:30 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/04/2007

ET POURTANT, L'HUMANITE SURVIT

Re-exposure of a

 

Je retrouve l’autre jour le dubitatif, mort de rire, un livre à la main : « Guide de survie à l’usage des parents » (Pierre Antilogus – Jean-Louis Festjens – Presses de la Cité).

 

Je vous livre du reste ci-après un extrait de leur préface :

 

« Quand on observe une horrible chenille velue suspendue on ne sait trop comment à la branche d’un arbre, quand on la voit se convulser minablement, comme pour ramper dans l’air, on a peine à croire qu’elle se transformera un jour en un magnifique papillon radieux voletant avec allégresse.

De même pour l’enfant.

Comment imaginer que le petit gougnafier deviendra un – ou une – adulte au profil impérieux, au fin sourire, un être harmonieusement bâti, responsable, spirituel, conscient de ses droits et de ses devoirs…

 

…Mais le plus stupéfiant, quand on y pense, c’est qu’en dépit de la présence permanente des enfants, du tohu-bohu infernal qu’ils n’ont cessé de faire à travers les millénaires, de toutes les âneries accumulées et de leur refus obstiné de manger des légumes, l’humanité ait pu survivre… »

 

Il est vrai qu’en son temps, j’avais moi-même beaucoup ri en le lisant, faisant quelques parallèles avec mes jeunes enfants de l’époque.

 

Je ne sais pas si ces auteurs ont sorti un guide de survie à l’usage des parents d’ados mais il me vient aujourd’hui des comparaisons à faire entre le petit enfant charmant qu’il était et l’ado qu’il devient.

 

Parce que, pour la petite histoire, il faut que vous sachiez que le récalcitrant, ses 18 printemps approchant à grands pas, est de plus en plus raisonnable (non, je ne reviendrai pas sur sa crête), alors que son petit frère commence à manifester quelques signes prémonitoires de son changement hormonal : voix qui mue, pilosité, humeurs, répondant et j’en passe.

 

Comme quoi, quand l’un cesse, l’autre prend le relais, pour mon plus grand bonheur !

Déjà que le récalcitrant a commencé vers 13 ans (5 ans déjà), il me reste encore 4 ans de bagne pour que le dubitatif cesse son propre processus… et l’on vient me dire qu’être parent, c’est génial !

 

Bref, je vous livre ici les petites réflexions que je me faisais en le voyant grandir et je suis intimement persuadée que certains parents se reconnaîtront dans ce menu descriptif de l’évolution incontournable d’un môme.

 

Parce que si l’humanité a pu survivre aux enfants, elle a aussi survécu aux adolescents … et c’est parfois pire ;-)

 

-          Un enfant dort beaucoup au début, jour et nuit pratiquement – un ado confond vite le jour et la nuit.

 

-          Un enfant sourit lorsque vous le réveillez – un ado râle, voire aboie

 

-          Un enfant babille dans la voiture le matin – un ado regarde fixement devant lui et ne vous répond (quand il vous répond) que par oui ou par non

 

-          Un enfant a le teint rose et sent bon le savon – un ado a des boutons, le cheveu gras et vous devez vous battre pour qu’il se lave

 

-          Un enfant adore jouer dans l’eau pendant des heures – un ado vous prétend qu’il est allergique à l’eau (sauf pendant les vacances dans la piscine bourrée de chlore, ben tiens !)

 

-          Un enfant regarde des dessins animés – un ado AUSSI !!!!!

 

-          Un enfant veut aider papa ou maman – un ado JAMAIS !!!!

 

-          Un enfant aime planter des petites graines dans un stupide pseudo hérisson en plastique, attendant que celles-ci se développent et fournissent des soi-disant picots à la petite bêbête – un ado fait pousser des plans de haschisch et les expose à la fenêtre côté rue, sinon ce ne serait pas drôle

 

-          Un enfant rentre de l’école avec le sourire – un ado rentre de l’école en faisant la gueule parce qu’il est crevé et que tous les profs sont des cons

 

-          Un enfant goûte à 16h – un ado goûte à 19h30 juste avant de passer à table

 

-          Un enfant joue à Adibou sur l’ordinateur – un ado télécharge des photos pornos (et je ne vous dis pas ma tête quand je suis tombée dessus, parce que l’on trouve toujours et inévitablement ce que l’on ne cherchait pas)

 

-          Un enfant écoute Chantal Goya -  un ado fait hurler des décibels qui sont censés être de la musique (tu n’y connais rien Môman, t’es has been)

 

-          Un enfant dessine sur les murs de sa chambre – un ado tague les murs de la ville

 

-          Un enfant écoute – un ado vous fait savoir que vous le décevez beaucoup

 

-          Un enfant perd sa cagoule – un ado perd son temps

 

Je continue ?

Je ne pense pas que ce soit nécessaire.

 

Et surtout, ne vous méprenez pas : j’aime mes enfants et j’aime donc mes ados, au-delà de tout … MAIS QU’EST-CE QU’ILS PEUVENT M’ENERVER !!!!!

 

Courage jeunes parents, cela ne fait que commencer

 

 

10:55 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/04/2007

IL FAUT AIDER LES TERRORISTES

 

b

Ca y est, ils ont trouvé un nouveau petit jeu !

 

Le nord de l’Afrique est fréquemment frappé par des attentats à la voiture piégée.

 

En 2003, lors de la déclaration de guerre faite par notre petit camarade G.Bush, les irakiens étaient quelque peu en colère contre les américains et les anglais et c’est vers eux que se tournait leur violence.

Normal me direz-vous !

 

Mais depuis quelques temps, c’est entre eux qu’ils s’entretuent.

 

Bagdad bien entendu, mais plus récemment Alger ou encore Casablanca.

 

OK ! Vous pourrez alors me rétorquer : « Bah, c’est chez eux, qu’ils se débrouillent ! »

C’est un peu vrai dans le fond.

 

Juste que j’espère que nous n’arriverons jamais à un scénario identique entre Flamands et Wallons mais ça, c’est encore une autre histoire !

Et si Sarko passe en France, cela risque de chauffer dans les banlieues mais ça, ce n’est pas notre problème.

 

Ceci dit, j’ai quand même une excellente nouvelle pour certains débrouillards …, enfin pour ceux qui ont un minimum de sens du commerce et quelques notions de mécanique : devenez vendeur de vieilles voitures pour les pays arabes.

 

Ben oui, à force de faire exploser leurs carrioles, il va y avoir pénurie et c’est là qu’il y a un réel marché à prendre.

 

Du moment que la voiture en question sera encore capable de rouler, ce sera bon.

 

Inutile donc de leur apporter de belles caisses volées avec GPS, intérieur cuir, toit panoramique, jantes en alliage léger et ABS de série, ils s’en foutent de toute façon.

Vous pourrez même leur faire des conditions spéciales et leur offrir un kilo de dynamite en cadeau.

 

Ce n’est pas une belle idée, ça ?

 

Et pour en revenir un court instant à la France, quand je vois le nombre de poubelles qui circulent chez eux, ce sont les banlieusards qui vont les premiers pouvoir profiter de ce nouveau concept commercial si le nain devient président.

 

Vendeurs de voiture, vous avez de beaux jours devant vous !

 

14:44 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/03/2007

AVEC TOUTE SON EQUIPE, IL S'Y ENGAGE !

 

b

J’adore la pub !

Oui mais, la bonne pub !

Ce qui n’est pas toujours le cas et nous fait alors passer, humbles consommateurs, pour des imbéciles.

 

Actuellement passe à la radio un exemple magnifique de message qui me laisse un peu dubitative : deux comédiennes nullissimes (ou alors elles sont d’excellentes comédiennes ou alors elles sont lobotomisées dès le départ), deux comédiennes disais-je, discutent le bout de gras.

 

Et la première d’expliquer à sa copine que : « c’est génial ! Moi je vais acheter mes plantes chez Brico parce que si elles ne prennent pas, même après un an, et bien ma chérie, Brico me les rembourse … tu te rends compte ? »

 

Qui est lobotomisé finalement ?

Les poulettes, les consommateurs, les publicitaires ou Brico ?

Allez savoir !

 

Mais, si on suit le raisonnement, voici ce que je vous conseille vivement de faire :

-          allez effectivement acheter vos plantes chez Brico

-          conservez surtout bien le ticket de caisse

-          faites en autant de photocopies que du nombre de plantes achetées

-          découpez chaque copie et mettez les dans un petit plastique

-          faites un petit trou au coin de chaque plastique

-          plantez vos jolies plantes

-          prenez des petits bouts de ficelle et passez les dans les trous

-          accrochez chaque copie du ticket de caisse à chaque plante

 

Vous voilà parés au cas où, et Brico ne pourra pas vous refuser le remboursement !

 

Maintenant, allons un peu plus loin.

 

Une fois toute cette magnifique opération mise sur pied et bien en place, foncez aux Meubles Mailleux à Neuville en Condroz pour acquérir de nouveaux mobiliers de jardin.

 

Là, je vous promets que vous ferez une affaire parce que Mr Mailleux et TOUTE son équipe s’engageront à vous fournir des meubles de qualité !

Avouez que cela vaut le déplacement !

 

Ensuite, votre petit jardin opérationnel dès la fin du printemps, vous serez prêts pour le premier Barbecue, auquel vous inviterez certainement Devos & Lemmens (avec leur sauce andalouse ou samouraï) à déguster les saucisses de Renmans.

 

Renmans qui combat pour la qualité, ce que ne font pas les autres bouchers qui, eux, n’ont pas les moyens de nous saouler à la radio.

 

Une fois vos invités partis, il vous faudra quand même nettoyer un tant soit peu la maison.

 

Hop, hop, hop … vous débouchez votre flacon de Mr Proper, vous sifflotez le petit air magique et le voilà, grand chauve musclé qui, en un tour de main vous fera reluire sols, carrelages, baignoire, lavabo et j’en passe tout en désinfectant par la même occasion la maisonnée.

 

Vos enfant pourront manger par terre ou lécher le sol … même pas grave !

 

Ah, j’oubliais la nappe blanche pleine de taches de graisse.

 

Pas de soucis !

Mettez la dans la machine avec le jeans noir boueux de l’aîné, le tee-shirt rouge du cadet, le petit pull pastel que vous aviez déniché au marché de Steenokerzeel  l’été dernier, faites tourner le tout et, grâce à Dash, tout votre linge ressortira de la machine comme s’il était neuf, propre et sans avoir déteint sur la jolie nappe.

 

Et si vous avez vraiment beaucoup de bol, un quidam sonnera à votre porte pour vous proposer de reprendre votre tonnelet de Dash contre deux autres de votre ancienne lessive.

 

Enfin, le soir venu, vous vous laverez les cheveux avec Herbal Essences qui vous fera tellement hurler de plaisir que votre gentille voisine de 84 ans se précipitera chez vous pour vous demander de le lui prêter.

 

Il faut dire qu’elle est veuve depuis 20 ans et que ce n’est pas une raison … d’autant plus si l’on peut joindre l’utile à l’agréable, convenons-en.

 

Ceci dit, pour contrer la solitude de Mamy, pourquoi ne pas lui proposer le Phone Café ?

Les femmes paient au tarif normal et elles peuvent y faire des milliers de rencontres avec des hommes de leur région (qui quant à eux, paient quand même 1,12 euros la minute).

 

Magnifique le progrès, hein Mamy ?

 

J’adore la pub !

Mais la bonne !

10:51 Écrit par Marivic dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |